Catégories
ANALYSES

Hystérie Collective Questionnable (HCQ) : le “Clasico” en chiffres !

Que va faire le Ministre ? 3 questions sur le risque/bénéfice de l’étude Lancet.

Nous sommes désolés pour le bug sur la newsletter d’hier, suite à un  problème de connectique  informatique, que nous avons réparé ce jour.


Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai, spécialiste en santé publique internationale et en innovations Santé, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de trois mois, et livre en avant première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs, n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci dessous) : “toute réussite est collective”. 

Au-delà des compétences bénévoles, ce projet a été rendu possible par le soutien de nos mécènes à vision citoyenne : la Fondation Paul Bennetot (Fondation de la Matmut sous l’égide de la Fondation de l’Avenir), B Square, Tag Advisory, Daxue Consulting, ainsi que différents compagnons de route (Jérôme, Dr Benoît Rossignol,Gilles Langourieux,…)

Toutes nos illustrations créés depuis plus de 100 jours, seront prochainement à votre disposition sur notre site et vous pouvez télécharger une grande partie d’entre elles. (www.covidminute.com).

I. COVID 360° « MINUTE” : graphes et cartes (=> 80% de l’information)

https://lh3.googleusercontent.com/NGXTzFPVn5nt9eaWenGm3rDDygYSqQMiCbXkQS0MkNWFhINXQtgU97p94WXiag3vsBIpz017uuOm8lS_ahN6-xsxF5GGxGE04BtNENyK070tf_uDcJEWL_Hek4N2nMkJPT7oSPgw

I.1 France – Indicateurs au vert

Hospitalisations, réanimation, décès : encore 1655 patients en réanimation et  35 décès

I.2 Vision temps : nous suivons l’Italie avec 10 jours de décalage

https://lh5.googleusercontent.com/YL8NePJHDjpyiqQQWgABxq5sp-08MS9GGycoFW0KcSfqhIldAZFv0zELlkUC07QJCVgOj9RbzO7iNn2WNUlHrUNrA_de9wgdb0DW1M_t8dmudZ5AaO7xt37lU9cdCTO_nfC0q6V6

I.3 Europe : 2 millions de C(+) historiquement et pas de seconde vague observée dans les pays en avance sur nous

I.4 Cartographie de l’épidémie (cas actifs déclarés) :

Près de 100 « Wuhan » en activité: l’Amérique Latine s’embrase (population jeune)

Source : John Hopkins University

I.5 Monde : Toujours plus de 100.000 cas déclarés hier et pour plus de la moitié aux Amériques (4 pays Sud Américains dans le top 6)

II. Analyse 360° : Que va faire le Ministre ?  3 questions sur le risque/bénéfice de l’étude Lancet.

Merci au Dr Bachir Athmani compagnon de plus de 25 ans pour sa contribution.

Les résultats d’une étude internationale très sérieuse (revue prestigieuse, puissance statistique,…), viennent de sortir, et vont à l’encontre des résultats observés par l’équipe de Marseille (rapport bénéfice / risque de l’HCQ + Azithromycine très favorable). 

Deux questions viennent à l’esprit :

  • L’analyse est elle pour autant 100% objective ? 
  • Le Ministre va t-il arrêter sa prescription si l’intérêt thérapeutique n’est pas confirmé ? 

II.1 Concernant cette étude spécifique,  2 principaux éléments permettent d’émettre des doutes sur la conclusion de ce débat type :  “Experts contre experts”

Biais de sélection : L’évaluation rétrospective a été conduite sur une base de données préexistantes de différents pays, conçue pour l’évaluation des procédures cardiovasculaires et des pharmacothérapies. Par suite, la base de départ de cette étude est celle de malades cardiaques, donc des personnes pour lesquelles le Professeur Raoult ne prescrit pas son traitement.

Également, deux éléments clés ne sont pas mentionnés : posologie (donc toxicité) et durée exacte de traitement . Ainsi, par exemple, le stade de l’instauration du traitement serait plus tardif chez les patients HCQ avec 20% de patients sous oxygène (versus 7% dans le groupe témoin appareillé). Le protocole utilisé à Marseille se concentre avant tout sur les débuts de contamination

II.2 Plusieurs études scientifiques  internationales  de qualité en faveur du HCQ ont deja été publiées, mais peu relayées

II.3 L’argument majeur de l’article…

… réside dans l’inefficacité et surtout dans sa dangerosité (trouble du rythme cardiaque essentiellement ). Or, il s’avère que différentes études récentes montrent une absence de surmortalité chez les patients HCQ.

II.4 Ce type de débat d’expert est quotidien dans le monde médical (++), où l’on peut faire dire aux chiffres beaucoup de choses

Par exemple, le  “French Paradox” (2 verres/jr de vin aurait un effet cardio-protecteur, sans mentionner l’aspect délétère hépatique ou cancérologique…), est poussé par les lobbys de l’alcool, afin d’en  justifier la consommation. 

Le niveau de preuve est maximum, quand un faisceau d’arguments (biologiques, cliniques, épidémiologiques…) convergent d’une façon unanime vers la conclusion…et cela mérite du temps (en tout cas plus de 3 mois !)

Ainsi, les pro HCQ (dont nous faisons partie, car dans le contexte il fallait à nos yeux : “donner sa chance au produit” (en milieu médical)), mettent en avant des arguments de type :

> épidémiologique (qui effectivement peuvent être discutables sur la méthodologie) :

> ou biologique : Au niveau fondamentale le Lancet avait montré l’effet antiviral de la molécule dès 2003 :

II.5 Cette étude “Lancet” a  de nombreuses limites…

…et ne mérite donc pas cette agitation politico-médiatique, car à notre sens, seul un essai prospectif multicentrique en double aveugle, permettra de clore le débat.

A priori ces études viendront probablement des USA, car en France trop peu de C(+) actuellement,  avec un contexte de  “conflits de paroisses”. Dommage que la France, initialement n’ait pas pu faire cet essai, car nous avions les moyens de le faire, et nous aurions pu “éclairer” le Monde, dans un sens ou dans un autre.

II.6 Pour les décideurs :

Rechercher la caution et la protection des instances scientifiques, pour justifier les décisions prises auparavant ou futures.

Merci au Dr Bachir Athmani et a Carole Gabay pour leurs supports.

III. FRANCE : une bonne dynamique de déconfinement tout en restant vigilant 

Une vision régionale  « espace temps », est fournie par ce tableau « complet » de notre analyste datas Carole Gabay 

Le profil des patients est maintenant bien connu : l’âge est le facteur clé dans la chaîne hospitalisation/ réanimation/décès.

IV. EUROPE : suivi des 3 types de pays – pas de seconde vague encore observée 

V. MONDE

6 millions de cas C(+) declares historique, 340 k décès (+/- 5% de létalité) dont environ 40% en Europe et 30% aux USA.

Avec la contribution du Dr Bachir Athmani, de Stéphane, et Carole Gabay, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

1. Prévalence : 2,85M cas actifs confirmés en observation (⅓ des cas C+ actuels aux USA)

Vision temps :

Prévalence actuelle:

Prévalence historique : Croissance épidémique depuis le 1er janvier : près de  6 millions de cas déclarés  cumulés

Source : John Hopkins Universityg';.png

Vision géographique :

Continent : 40% des cas aux USA, +/- 20% en Europe et en Amérique Latine, Russie et Moyen Orient

Top 10 pays

EtatsUnis 1,14 M (hier 1,12 M)

Russie 228k (hier 225k)

Royaume Uni 200k ? 

Brésil 191k (hier 183k)

France 90k (hier 90k)

Inde 77k (hier 73k) 

Pérou 67k (hier 64k)

Italie  57k (hier 58k)

Espagne 57k (hier 56k)

Chili 40k (hier 38k)

Pays-Bas 37k ?

UK et NL maintenus à leur dernier niveau de prévalence connu.

2. Incidence : Toujours autour de 100k nouveaux cas déclarés hier

Selon le temps :

 Source : John Hopkinshv.png

Géographique :   

Par continent : 33% nouveaux cas en Amérique Latine, 22% aux USA, 11% en Russie et au Moyen Orient :

Par pays : cf analyse minute 4 pays d’Amérique Latine dans le top 6

Etats-Unis 20k (22k hier)

Brésil 16k (17k hier)

Russie 9k (9k hier)

Inde 7k (7k hier)

Pérou 4k (4k hier)

Chili 4k (4k hier) 

Mexique 3k (3k hier)

Angleterre 2k (3k hier)

Pakistan, Indonésie, Bangladesh, Singapour, Afghanistan, Arabie Saoudite, Iran, Qatar, Koweït, Emirats Arabes Unis, Biélorussie, Turquie, Italie, Afrique du Sud, Canada, Égypte, Argentine, Colombie : 1 à 2k

VI  TABLEAUX DE BORD TEMPS ESPACE : 3 Types de pays (rouge-jaune-vert)

Plus de 60 iconographies (schémas de synthèses, tableaux, graphes…), vous sont proposées sur le site www.covidminute.com, dans la rubrique “Ressources”.

Sachez également, que la base : COVIDFLOW (accessible sur notre plateforme :www. covidminute.com)  vous donnant tous les éléments importants pour 151 pays ainsi que les Etats Américains : https://covidminute.com/covid-flow

Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger et “réflexe 4M” (Mains-Masques-Mètre-…Minute) pour les personnes fragiles… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

https://lh6.googleusercontent.com/ZlEzEHCzeMzDbiCln0JNaByQNjCtB25ntuk4_AULQg1c8jvwA19Ejg_LwTY1eZOQ3SMDKgYWEB6aP7-OU2zX9Y6MivQxHeSy1GbPTT_C_a0pJIU1JT3_zNha3uCsLV0gAGtBv8tP

Confiance et solidarité pour ce combat collectif

Dr Guillaume ZAGURY

● “Toute réussite est collective”, merci à : 

o Toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel,Dr Emily Kara, Dr Jean Michel Serfaty, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb …) qui permettent à ce projet d’exister,

o Toute l’équipe data analysis et informatique : Carole Gabay (“Data Analysis Expert”), Richard Coffre (webmaster d’exception), Flavien Palero (digital manager), Mathieu Bouquet (pour sa contribution passée)

o Toute l’équipe “Communication” (Flavien Palero, Laetitia, Marie, Alison…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.

o Tous les Mécènes financiers historiques (Jérôme, Benjamin Denis & la Société de Consulting B Square, Benoit Rossignol, Arnaud Bricout & TAG Advisory et Gilles Langourieux, Sabrina Rocca…) qui œuvrent pour des “Actions Citoyennes”

o Egalement nous remercions la Fondation Paul Bennetot, Fondation de l’Avenir

● Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement

informatique (tous les autres sont bénévoles depuis 88 jours !), n’hésitez pas à me contacter (guillaumez888@hotmail.com).

● Également, notre équipe même si pour partie basée à Shanghai, sera ravie de vous accueillir

9 réponses sur « Hystérie Collective Questionnable (HCQ) : le “Clasico” en chiffres ! »

merci pour vos analyses journalières.
En temps que generaliste seule l’association HCQ zithromax au tout debut des signes nous interessent. On note que le CHU d’angers a essayé HCQ Rovamycine (atb dont on connaissait les vertus anti virale) quid des resultats d’Angers?
Pouvez vous nous commenter la courbe de la grece Merci

Bonjour Hervé, merci pour votre commentaire, concernant la Grèce, Les paliers observés sont liés à la remise à jour hebdomadaire seulement du nb des guéris. On a cela aussi en Irlande et en Finlande. En UK et Pays-Bas, aucun comptage des guéris, et en France et USA, on ne comptabilise que les sorties d’hôpital en guérison.

Bonjour, je suis dubitatif sur votre critique du Lancet car dans l’article je ne vois aucun biais de sélection (We included
patients hospitalised between Dec 20, 2019, and April 14, 2020, with a positive laboratory finding for SARS-CoV-2.
Patients who received one of the treatments of interest within 48 h of diagnosis were included in one of four treatment
groups (chloroquine alone, chloroquine with a macrolide, hydroxychloroquine alone, or hydroxychloroquine with a
macrolide), and patients who received none of these treatments formed the control group. Patients for whom one of
the treatments of interest was initiated more than 48 h after diagnosis or while they were on mechanical ventilation,
as well as patients who received remdesivir, were excluded.).
Par contre, il serait bon que vous citiez les articles auxquels vous vous referrez en faveur de l’HCQ.

Merci pour votre analyse très pondérée sur l’ HCQ!
…. qui ne concerne pas uniquement une molécule pharmaceutique!

Ce qu’on ne dit pas assez souvent c’est que Didier Raoult, chercheur et médecin, en période d’épidémie, privilégie la médecine pour traiter les patients avec des médicaments couramment utilisés qui pourraient les soigner.

La recherche fera son travail….. après la bataille ! C’est le propre de la recherche de prendre le temps d’analyser le pour et le contre sans rarement se mettre d’accord !

D’ailleurs lorsqu’on dit que ‘tous les experts scientifiques sont de l’avis que…….’ il faut s’en méfier comme de la peste !

Et comme vous répéter souvent le Covid 19 n’est ni la peste ni l’Ebola.
Autre HCQ ?

On attend autre chose de nos médecins et de nos dirigeants.

Les médecins ont été à la hauteur !

Pourriez vous svp répondre à la question de Alain Alcouffedit du
25/05/2020 à 13:35.
Beaucoup de gens non spécialistes se posent les mêmes questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.