Catégories
ANALYSES

D.Day : “Deconfinement .Day” en France : de façon progressive et monitorée

Restons modestes : temps scientifique à l’épreuve du temps médiatique

Europe, différentes dynamiques épidémiologiques (Est-Ouest) différents déconfinements

Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai, spécialiste en santé publique internationale et en innovations Santé, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de trois mois, et livre en avant première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs, n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci dessous) : “toute réussite est collective”. 

Au-delà des compétences bénévoles, ce projet a été rendu possible par le soutien de nos mécènes à vision citoyenne : la Fondation Paul Bennetot (Fondation de la Matmut sous l’égide de la Fondation de l’Avenir), B Square, Tag Advisory, Daxue Consulting, ainsi que différents compagnons de route (Jérôme, Dr Benoît Rossignol, Gilles Langourieux, Sabrina Rocca,…)

Toutes nos illustrations créées depuis plus de 100 jours, seront prochainement à votre disposition sur notre site et vous pouvez télécharger une grande partie d’entre elles. (www.covidminute.com).


https://lh3.googleusercontent.com/Deo2oB8xrcXf7Aj7x1J81Z4fUY78d93AZR0IBf_mKeXGSl7fq6ZzMrNNcGKjEMWUrvxcIjlIyblDN3XJ0PcvAYkzO_HeFeo3zD86U-4-nZ9TsCy9SFT1rwzSAhpXpaKFdjM_HaUW

I. COVID “360° MINUTE” : graphes et cartes (=> 80% de l’information)

https://lh3.googleusercontent.com/NGXTzFPVn5nt9eaWenGm3rDDygYSqQMiCbXkQS0MkNWFhINXQtgU97p94WXiag3vsBIpz017uuOm8lS_ahN6-xsxF5GGxGE04BtNENyK070tf_uDcJEWL_Hek4N2nMkJPT7oSPgw

I.1 France – D.Day , une dynamique favorable (70 décès hier = bilan le plus faible)

Mais lente : toujours 500 nouvelles hospitalisations/ jour malgré  55 jours de confinement.

 France : effet ciseau en cours (Hospitalisations : plus de sorties C+ que d’entrées C+) 

I.2 Vision temps : nous suivons l’Italie avec 10 jours de décalage

 Evolution chronologique comparée des cas de réanimation France/ Italie

I.3 France – Prévisionnel pour déconfinement

Lits de réanimation disponibles = l’enjeu à partir du 16 mai : le système curatif aura beaucoup de mal à supporter une “seconde vague” C(+) avec les C(-)   qui vont progressivement revenir (tension possible à partir du 16 mai)

https://lh5.googleusercontent.com/YL8NePJHDjpyiqQQWgABxq5sp-08MS9GGycoFW0KcSfqhIldAZFv0zELlkUC07QJCVgOj9RbzO7iNn2WNUlHrUNrA_de9wgdb0DW1M_t8dmudZ5AaO7xt37lU9cdCTO_nfC0q6V6

I.4 Europe : une Europe à 3 vitesses : pic passé (déconfinement) – plateau – phase épidémique.

Noter qu’en France, les patients Ehpad guéris ou patients non hospitalisés, ne sont pas comptabilisés dans les “guéris”, et par suite, le fléchissement (importance du “vert”) de la courbe est en réalité plus fort que la vision “graphe”.

I.5 Cartographie de l’épidémie (cas actifs déclarés) 

5 foyers en activité (Amérique du Nord, Amérique Latine, Europe, Moyen Orient,Russie) et près de 50 « Wuhan »

Source : John Hopkins University
https://lh5.googleusercontent.com/Q9FDtYp8iov8Uxr_478B3T_Z7P-hswIfp_L8VxFsgSdxK8Skl48ZpEHYJ2lCrlLgoF405YV4nu03Fd-n7HnYecHbXNtLF_CBt-_nscPhBKvt82MYVUWnqe9KxSsoKIfYPAq2K76t

I.6 Monde : L’Amérique Latine en phase épidémique

Avec un nombre de nouveaux cas journalier ayant tendance à rejoindre les USA (avec probable sous déclaration …) : 20% versus 30% des nouveaux cas déclarés (avec les réserves d’usage sur ce type de chiffre test-dépendants)

I.7 Monde – indicateur de résultat – mortalité / 100k individus : 3 niveaux observés

Résultats internationaux comparatifs de « stratégies pays »

Indicateur certes non parfait (car fonction des tests, de la densité de population, de l’âge médian du pays…) mais disponible, pour évaluer l’impact des stratégies « pays ».

Attention néanmoins aux comparaisons trop hâtives (cf Finlande ou Australie à faible densité de population versus Singapour ou New York)

II. Analyse 360° : 

Avec la Collaboration du Dr Bachir Athmani & Carole Gabay

II.A Restons modestes : temps scientifique à l’épreuve du temps médiatique  

II.A.1 Jusqu’à présent les enfants étaient considérés comme de hautes sources de transmission 

Argument sous jacent étant le cas de la grippe

Cela était un argument fort pour fermer très rapidement les écoles (cf en Asie et souvent en Europe)

II.A.2 Les études actuelles vont dorénavant à l’encontre de ce principe

Il s’avère que le portage chez l’enfant est équivalent à celui de l’adulte, en terme de charge virale, mais que leur capacité de transmission serait faible.

Le cas des 2 enfants  “contaminées de Contamines (!)”, en est un exemple : les 2 classes fréquentées n’avaient montré aucun autre cas positif.

II.A.3 Ceci est vrai également pour de nombreux points où nous observons une absence de consensus :

Citons par exemple : saisonnalité du virus, effet de la température/ humidité, animal hôte, éléments cliniques (par ex : anémie non observée en Chine,…), efficacité de la chloroquine, immunité post infection (niveau de protection,…).

II.A.4 Une spécificité de cette pandémie, est ainsi la vitesse médiatique

(suite à l’essor des NTIC et particulièrement des “Social Media”), qui bouleverse  le monde médico-scientifique.

1/ La science a besoin de temps pour établir une vérité (via des résultats trouvés dans le temps et dans l’espace), mais le contexte de “ guerre virale” impose de privilégier toutes les pistes potentielles.

2/ Dans cette hypercompetition mondiale scientifique (“concept de Soft Power”), 2 remarques :

  • Enjeu diplomatique : la Chine devient un acteur majeur en terme de quantité de publications scientifiques.
  • Enjeu de communication avec certaines  courses aux annonces thérapeutiques, d’une part pour rassurer la population, et d’autre part pour trouver des partenaires (techniques, financiers,….)
II.A.5 Au niveau personnel

La surinformation observée (par exemple : plus de 5.000 articles scientifiques Covid en 4 mois) va plus vite que la capacité humaine à l’analyser

Ceci  engendre ainsi pour les décideurs, un “sentiment de  paralysie” suite à de nombreuses données contradictoires (“ce qui était vrai hier ne l’est pas forcément aujourd’hui”), et évolutives (apparition d`une nouvelle thérapeutique de rupture par exemple…).

Au total, les outils technologiques (NTIC & social media) permettent certes une accélération du savoir (“mondialisation des recherches”) et de sa diffusion, mais également engendrent de la complexité décisionnelle par la surinformation produite.

II.B Europe

Un gradient Est-Ouest – sur le nombre de décès comptabilisés (Mai 9)

Les pays qui ont déconfiné

II.C France – évaluation a J50 de confinement : 

II.C.1 Effet ciseau mais plateau encore élevé (500 nouveaux cas par jour malgré 55 jours de confinement) : cf analyse minute
II.C.2 Préparation au déconfinement – vision loco-régionale : 2 gradients – Est-Ouest et Nord-Sud (27 départements toujours en rouge) 

Au niveau régional : cas des hospitalisations 

Source France Info

Vision départementale des combinaisons des 2 facteurs : densité des cas et lits de réanimations disponibles (rouge : 2 indicateurs négatifs – orange 1 indicateur – vert : 2 indicateurs positifs)

II.C.3 Préparation pour le déconfinement : Analyse régionale : les réanimations se préparent 

II.D MONDE : Les 2 Amériques et la Russie en phase épidémique avec environ 20% des nouveaux cas

Avec la contribution du Dr Bachir Athmani, de Stéphane et Carole Gabay, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

II.D.1 Prévalence :  2 422 000 cas actifs confirmés en observation

Croissance épidémique depuis le 1er janvier : environ 4 millions de cas cumulés historiques 

Source : John Hopkins University

Vision géographique : 5 foyers – Amérique du Nord et du Sud, Europe, Moyen Orient, Russie – iconographie dans l’analyse minute 

Par continent : Les USA et l’Amérique Latine (10% des cas actuels et probable sous déclaration ++)  : 54% des cas déclarés dans le Monde 

Top 10 pays : tableau complet pays (temps / espace) sur : www.covidminute.com

Etats-Unis 1,04M (hier 1,03M)

Royaume Uni 187k (hier 183k)

Russie 173k (hier 165k)

France 94k (hier 94k)

Brésil 90k (hier 86k) : chiffre sous estimé selon les experts

Italie  83k (hier 85k)

Espagne 62k (hier 63k)

Pérou 44k (hier 43k)

Inde 44k (hier 41k) 

Turquie 42k (hier 44k)

Pays-Bas 37k (hier 37k)

II.D.2. Incidence : 76 000 nouveaux cas détectés hier

Selon le temps :

Titre : Incidence des cas déclarés / Monde : évolution depuis le début de l’épidémie

Géographique : 

Par continent : L’Amérique Latine et la Russie également   en phase épidémique

Par pays

Par pays

Etats-Unis 18k (25k hier)

Russie 11k (11k hier)

Brésil 7k (10k hier)

Royaume Uni 4k (4k hier)

Inde 4k ( 3k hier)

Pérou 2k (3k hier)

Espagne 2k (3k hier)

Pakistan, Singapour, Iran, Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Arabes Unis, Koweït, Bangladesh, Biélorussie, Ukraine, Turquie, Italie, Suède, Afrique du Sud, Canada, Mexique, Chili : 1 à 2k

Tous les tableaux de notre Data Analysis Expert, Carole Gabay, sur le site :  www.covidminute.com, dans la rubrique “Ressources”.

III. DEMAIN 

  • Quoi de neuf aux USA : cas en réanimation, mortalité brute et relative (comparaison graphique)

 Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger et “réflexe 4M” (Mains-Masques-Mètre-…Minute) pour les personnes fragiles (& personnel soignant)

… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

https://lh6.googleusercontent.com/ZlEzEHCzeMzDbiCln0JNaByQNjCtB25ntuk4_AULQg1c8jvwA19Ejg_LwTY1eZOQ3SMDKgYWEB6aP7-OU2zX9Y6MivQxHeSy1GbPTT_C_a0pJIU1JT3_zNha3uCsLV0gAGtBv8tP

Confiance et solidarité pour ce combat collectif

Dr Guillaume ZAGURY

  • Toute réussite est collective”, merci à : 
    • Toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel, Dr Jean Michel Serfaty, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb …) qui permettent à ce projet d’exister,
    • Toute l’équipe data analysis et informatique : Carole Gabay (“Data Analysis Expert”), Richard Coffre (webmaster d’exception), Flavien Palero (digital manager), Mathieu Bouquet (pour sa contribution passée)
    • Toute l’équipe “Communication” (Flavien Palero, Laetitia, Marie, Alison…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.
    • Tous les Mécènes financiers historiques (Jérôme, Benjamin Denis & la Société de Consulting B Square, Benoit Rossignol, Arnaud Bricout & TAG Advisory et Gilles Langourieux, Sabrina Rocca…) qui œuvrent pour des “Actions Citoyennes”
    • Egalement nous remercions la Fondation Paul Benetot
  • Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique (tous les autres sont bénévoles depuis 88 jours !), n’hésitez pas à me contacter (guillaumez888@hotmail.com).
  • Également, notre équipe même si pour partie basée à Shanghai, sera ravie de vous accueillir … car ce n’est pas le travail qui manque… !

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Une réponse sur « D.Day : “Deconfinement .Day” en France : de façon progressive et monitorée »

Merci pour le travail
Les 3 M
Bon en France le masque n’est pas obligatoire dans l’espace public donc je ne suis pas si sûre que ça que vous Soyez entendus!
Et reste une difficulté pour ceux qui ont compris son utilité dans l’espace public à en trouver
Donc qui Vivra Verra 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.