Catégories
ANALYSES

“3M3T” : un bloc indissociable

A un peu plus de M1(17 mars – 22 avril) du début du confinement, 3,5 millions de Français (5.7% de la population) ont été en contact avec le virus (Institut Pasteur)

Nous savons que beaucoup de journalistes et décideurs (“cellules de crise”, ministères,…) lisent cette analyse “servie au petit déjeuner”, et nous nous en réjouissons. Nous vous demandons simplement, quand vous utilisez nos idées ou illustrations, d’avoir l’élémentaire COURTOISIE de nous CITER .

——————————————————————–

Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai spécialiste & consultant en santé publique internationale, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de 3 mois, et livre en avant première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci dessous) : “toute réussite est collective”. Notre nouveau site est lancé ce jour ! Venez y découvrir de nombreuses ressources iconographiques et les différentes rubriques issues de nos analyses durant 86 jours (« Géopathologie », « Stress Test », « Coro-Bourse »,…) 

—————

A. Pas le droit à une 2ème erreur

1. A un peu plus de M1(17 mars – 22 avril) du début du confinement, 3,5 millions de Français (5.7% de la population) ont été en contact avec le virus (Institut Pasteur).

2. Cette “1ère mi-temps” avec confinement dans l’urgence, s’est avérée particulièrement meurtrière (20.8 k décès) avec certes une diminution des nouveaux cas, mais avec des chiffres toujours au-dessus de 1500 nouveaux cas/jour.

3.  La “2ème mi-temps”, sans confinement risque de montrer un bilan plus lourd… en l’absence de mesures “3M3T” dans leur stricte globalité (ce que nous répétons depuis plusieurs mois)

4. Particulièrement dans les EHPAD (le maillon le plus faible et le plus vulnérable) : si rien n’est fait, une nouvelle catastrophe sanitaire s’annonce

  • 700 000 résidents dans environ 7400 Ehpad (grosso modo : 100 pensionnaires / Ehpad)
  • Population la plus à risque : 95% des décès par Covid concernent les 65 ans +
  • 8000 décès (40% des décès totaux observés) ont été jusqu’à présent observés dans les Ehpad soit environ 1% des pensionnaires.
  • Déjà en pénurie de : 
    • personnel avant la crise (un plan avec doublement des soignants devait être soumis à l’Assemblée) et par suite, il va falloir être très vigilant sur cet aspect
    • d’équipement avec une absence criante de 3M3T (récemment : 200 masques en tout et pour tout pour 100 pensionnaires et leurs soignants pour un temps indéterminé)
  • Exemple de l’Ehpad de Mougins, où un cas s’est vite propagé à un grand nombre de résidents (forte contagiosité dans un environnement de type Ehpad).
  • Par suite, pour contrôler cette menace directe sur les 700 000 pensionnaires, il va falloir impérativement  : 

. tester tous les résidents (de façon régulière, à définir) et isoler les C+

.. équiper de façon très efficace tous les soignants (déjà épuisés) et réorganiser les gardes : ainsi si 8 infirmières de jour dans 4 bâtiments différents, il est inconcevable de ne voir qu’un seul infirmier la nuit couvrant les 4 bâtiments (risque de contamination important)

5. D’ici la fin de la semaine, notre équipe vous présentera un plan d’action concret pour le déconfinement : “Si j’étais Président

B. Europe et France J38 : la dynamique du déconfinement  se dessine

1. Une Europe avec un gradient Est-Ouest observé en terme de nombre de cas diagnostiqués et de mortalité

Source : John Hopkins University

 2. Une Europe du déconfinement à 3 vitesses en fonction de leur situation épidémiologique (Autriche, République Tchèque, Portugal,…)  ou de leur politique de santé (Suède).

Source : C`est dans l`air

3. France : va déconfiner (avec 15 jours de retard sur de nombreux pays), car un lent ralentissement épidémiologique est constaté :

3.1 La France suit l’Italie avec 10 jours de décalage : 13ème jour d’affilée où il y a une baisse des cas en réanimation

4. Nos lits de réanimations se vident doucement…mais ils sont encore massivement occupés (70%)

5. Le déconfinement se fera progressivement selon différents paramètres : la densité C(+) observée, l’âge des populations, le type de profession,…

 Source : C’est dans l’air

C. Monde : d’un jeu à 3 à un jeu à 4 ; la Russie s’invite

Avec la contribution de Marie et Stéphane, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès,…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

1. Prévalence : 1,7 million de cas actifs confirmés en observation

1.1 Monde 

Source : John Hopkins University & C’est dans l’air

1.2 Continent : 80% Occidentaux, 8% au Moyen Orient, 5% en Russie
1.3 Pays : “Top 10” Etats-Unis et Royaume-Uni en phase épidémique, Europe de l’Ouest en phase de stabilisation 
  • Etats-Unis 689k (hier 675k)
  • Royaume Uni 111k (hier 108k)
  • Italie  108k (hier 108k)
  • Espagne 100k (hier 99k)
  • France 98k (hier 98k)
  • Turquie 78k (hier 75k)
  • Allemagne 48k (hier 50k)
  • Russie 48k (hier 43k)
  • Pays-Bas 30k (hier 29k)
  • Belgique 26k (hier 25k)

2. Incidence : ralentissement possible… mais attention à 3 nouveaux foyers “émergents” (Brésil, Russie, Inde)

Notons que le nombre de cas diagnostiqués est un indicateur à prendre avec précaution (fonction du nombre de tests).

2.1 Chiffre : 72 000 nouveaux cas détectés hier
2.2 Vision temporelle : 98 000 nouveaux cas détectés hier
2.3 Vision Espace 
2.3.1 Continent – De 3 à 4 foyers : Etats-Unis, Europe, Moyen-Orient, et Russie
2.3.2 Top 10 Pays : l’Amérique toujours en phase épidémique

Par pays

  • Etats-Unis 24k (25k hier)
  • Russie 6k (4k hier) : 5 jours d’affilée à plus de 4k cas/jour
  • Turquie 5k (5k hier)
  • Royaume Uni 4k (5k hier)
  • Espagne 4k (2k hier) 
  • Italie 3k (2k hier)
  • Brésil 2k (2k hier)
  • France 3k (2k hier)
  • Inde, Singapour, Iran, Arabie Saoudite, Pérou, Canada, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Portugal : 1 à 2k

 3. Mortalité : un des vrais indicateurs pertinents pour évaluer les différentes approches “Pays” de Santé Publique 

  • Le vrai indicateur à surveiller (même si discutable en terme de sous-déclaration !) est le nombre de décès/ million d’habitant : Espagne 43 – Italie  394 – Wuhan 355 – France 263 – USA (à l’heure actuelle) 123 -…..Allemagne 46….. République Tchèque 17- Israël 16- Corée 5 – Japon 2
  • Noter le score peu favorable à la Belgique qui détient ce triste record mondial : 518 décès par million d’habitants…seuls les Etats-Unis pourraient les dépasser dans la dynamique actuelle (comptabilité macabre : il faudrait un bilan à 180k décès – actuellement le bilan s’élève à 45k victimes dont 2700 hier)

D. DEMAIN ?

Renforcement de notre site (et non plus un blog !!) avec de nombreuses ressources iconographiques, différentes rubriques issues de nos analyses durant 86 jours (« Géopathologie », « Stress Test », « Coro-Bourse »,…) …probablement quelques « bugs »…mais surtout une dynamique positive.

Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

Confiance et solidarité pour ce combat collectif
Dr Guillaume ZAGURY
Spécialiste en épidémiologie & Santé Publique Internationale
20 années en Chine
HEC

Toute réussite est collective”, merci à  : 
– toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani,Dr Hughes Lefort, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb,,…) qui permettent à ce projet d’exister,
– toute l’équipe informatique : Mathieu Bouquet en tête, Carole Gabay (“Data Analysis Expert”),  Richard Coffre (webmaster d’exception)
– toute l’équipe “Communication”  (Flavien Palero, Laetitia, Marie, Alison,…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

16 réponses sur « “3M3T” : un bloc indissociable »

Je vous suis depuis le début de l’épidémie en Chine fin janvier car ma fille réside à Beijing avec sa famille. Je trouve vos rapports journaliers de très grande qualité scientifique. L’Occident s’est surestimé et a sous estimé l’Asie. C’est là un mauvais cocktail. Continuez ! Je me souviens que les 3T, quoique formulés différemment, étaient déjà la base de l’enseignement qu’avait tiré un spécialiste de l’OMS au retour d’une des premières rencontres Chine OMS (je pense que c’était d’ailleurs la stratégie depuis longtemps recommandée mais dont personne n’avait peut-être mesuré l’ampleur des ressources nécessaires pour la déployer).
Bien Cordialement

Je vous remercie de la clarté de vos informations et du panorama mondial que vous dressez. Je suis vos rapports avec assiduité
Cordialement

bonjour,
Si vous estimez qu’ils sont clair, peut-être pouvez vous aider ma compréhension: je ne comprend pas comment le tableau « top 10 » est censé être lut. est-ce le nombre de cas total ? le nombre de cas ajouté chaque jours ?
Cette explication est l’un des nombreux « oublis » de l’auteur malheureusement…

Si vous faites références aux titres inscrits en anglais dans le 《cadre du graphique 》 ( les graphiques sont des captures d’écrans insérés dans les paragraphes ) ils sont hélas illisibles

Psycho-Flam, nous apportons des améliorations de ce côté. Merci

Bonjour Psycho-flame,
Si vous parlez du TOP 10 « daily new cases » (2.3.2) ce sont les nouveaux cas confirmés et ce sont les premiers pays en nombre de nouveaux cas chaque jour qui sont représentés dans le graphe.

Vous êtes ma référence Covid côté France et côté Chine où vit ma fille
Les graphiques les préconisations sont pertinents
Merci

Tout à fait intéressant, avec une question sur la stratégie des tests virologiques : pour l’instant, leur validité n’est pas confirmé. Olivier Véran évoquait « 40% de faux négatifs » sur des tests importés en France actuellement. N’est-ce pas le talon d’Achille de la stratégie de déconfinement, telle qu’elle se dessine? Et quel intérêt de ces tests avec seulement 5,7% de la population touchée?

Merci Herve de vos encouragements. Nous avons déjà traité de ce sujet précédemment dans les 86 posts passés…
Les tests diagnostics CPR: il faut faire des tests massivement et d’une façons aléatoire chez les personnes asymptomatiques et les contacts pour les isoler. En revanche, il faut considérer d’emblée les patients symptomatiques comme des Covid+ les isoler et tester leur contacts. Testez uniquement les cas symptomatiques n’a aucun intérêt dans une flambée épidémique ( risque de faux négatifs chez un malade,..) (à la différence de l’Allemagne qui a commencé les tests diagnostics massivement dès le début de l’épidémie), le rôle des médecins traitants est primordial pendant cette phase ( pour le diagnostic clinique, traitement,,,)
Pour les tests sérologies, ils ont un intérêt aujourd’hui essentiellement pour avoir une cartographie et le taux d’immunité collective dans la population française et on n’a pas besoin de tester tout le monde mais juste des échantillons représentatifs suffisent et qui aidera probablement dans la décision du déconfinement ( régionalisé, ciblé,..)
En complément, nous sommes en train de tout organiser dans le nouveau site, de façon à vous donner une information pertinente et précise dans la rubrique Hub. Merci encore pour votre soutien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.