Catégories
ANALYSES

SEROCOV (+) : LE PASSEPORT UNIVERSEL ?

Biologie du déconfinement : “on ne fait pas la guerre les yeux fermés”

A. Biologie du déconfinement : “on ne fait pas la guerre les yeux fermés”  

1. Les analyses biologiques sont un des éléments d’une stratégie globale : Confinement + ”3M” (gestes barrières) +“3T”

  • Le confinement a été utile pour limiter la diffusion du virus, mais celui-ci persiste avec un nombre de cas quotidien persistant a J31 (> 2 périodes d`incubation) d`environ 2000 nouveaux cas /jour (cf tableau B/ 2)
  • Le déconfinement est de mise pour des raisons tant de Santé Publique (les C-, pathologies mentales type “syndromes de glissement” observés dans la population âgée), qu’économique.
  • A nos yeux, si nous observons les pays que nous avons catégorisés dans notre tableau “Covidscore” en classe A (mortalité par million d’habitant < 40), ils ont tous un point commun : strict respect des “3M” (Masque-Main-Mètre). Par suite, bien comprendre que les tests sont certes importants mais avant tout si les “mesures barrières” sont déjà respectées (virus respiratoire).

2. Les tests font parties de l’axe “détection” qui est essentiel pour limiter la diffusion virale, car environ 50% des cas C(+) sont peu ou pas symptomatiques 

3. 2 types de tests pour 2 finalités différentes 

3.1. L’un diagnostic positif  (PCR, recherche viral, prélèvement nasal) : essentiel actuellement

=> Objectif : diagnostic positif (mais faible valeur prédictive négative :  30% de faux négatifs car opérateur dépendant) dans le cadre d’une campagne ciblée :

.pour  isolement : dont l’aspect liberticide (domicile, hotel, hospitalisation…)   est à géométrie variable selon les cultures 

.. pour traçage des cas contacts (evaluation) et potentielle  quarantaine (14 js).

 3.2.  L’autre diagnostic du niveau d’immunisation (sang, IgG à S3 après guérison) : donne les guérisons individuelles et collectives

> Au niveau individuel 

  • A court terme, peu d’intérêt pratique pour le déconfinement (sauf sur certaines populations type soignant en Ehpad,…).
  • 3  éléments à confirmer (encore en voie de validation scientifique) :

.l’immunité sérologique engendre-t-elle l’immunité clinique (probable)?

.. à quel seuil d`IgG ?

…pour combien de temps : saisonnier (cf grippe) ou a vie (cf rougeole ) ?

-Si les réponses sont positives, ce Serocov (+) équivaudra à un  “Passeport Universel”

 >> Au niveau collectif (immunité globale) : dans la décision de déconfinement au niveau local (en particulier IDF & Grand Est)

On estime l’état  actuel à environ 10 % de la population immunisée biologiquement en France (également à Wuhan), ce qui est faible. De très nombreuses études comparatives sont en cours (Allemagne, Suède,…).

 4. Pour les tests diagnostics, nous commençons à monter en puissance : volonté politique de passer de 150k/sem à 450k/sem, car nous avons un retard dans le temps pour atteindre les  “golden standard” (Corée, Israël,..)

4.1 Espace : comparaisons internationales 
4.2 Temps : 

 B/ France & Europe : « Effet Ciseau » se confirme en France


1. Un effet ciseau en cours :

1.1 Au niveau national : à J31 du confinement, nous tournons toujours autour de 1500 hospitalisations par jour (plateau haut)
 1.2. Au niveau géographique :

 Source : santé publique (dashboard.covid19.data.gouv.fr)

1.3. Au niveau dynamique régionale  : l’IDF toujours en tête et 40% des cas diagnostiqués sont en Ephad (= le risque)

2. La France suit le modèle Italien avec 10 jours de décalage :

3. Réanimations : décroissance dans toutes les régions (il faudra 15 jours d’affilée)

4. Le déconfinement (lieu,âge, profession) peut maintenant sérieusement s’envisager en France, et commence déjà avec 15 jours d’avance dans certains pays (Autriche, Tchéquie, Allemagne, Danemark,…)  :

 C. Monde : La moitié de la planète en confinement (unique dans l’histoire) 

Avec la contribution de Mathieu Bouquet, Stéphane, et Marie Claude,  compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès,…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

1. Prévalence : 1 660 000 cas actifs confirmés en observation

1.1 Vision géographique : 10 “Wuhan” en Europe et l’Amérique en prend le chemin…

Source : John Hopkins University

1.2 Continent : 85% des cas actifs  en Europe & Amériques :
1.3 Pays : « Top 10 »: Les USA épicentre actuel (40+%)

Top 10 pays

Etats-Unis 675k (hier 652k)
Royaume Uni 108k (hier 104k)
Italie  108k (hier 108k)
Espagne 99k (hier 101k)
France 98k (hier 97k)
Turquie 75k (hier 72k)
Allemagne 50k (hier 53k)
Russie 43k (hier 39k)
Pays-Bas 29k (hier 29k)
Belgique 25k (hier 24k)
Mapping :

2. Incidence : Le “BRI” est à surveiller  


Chiffres : 69 k nouveaux cas hier (avec les réserves d’usage sur cet indicateur)

Temps : stabilisation 

Continent : 45 % des nouveaux cas sont aux Amériques 25%  en Europe et 13% au Moyen Orient 

Par pays

Etats-Unis 25k (24k hier)
Royaume Uni 5k (6k hier)
Turquie 5k (4k hier)
Russie 4k (6k hier)
Espagne 2k (4k hier) 
Italie 2k (3k hier)
Brésil 2k (2k hier)
France 2k (1k hier)
Inde, Iran, Arabie Saoudite, Pérou, Canada, Biélorussie, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Portugal : 1 à 2k

3. Mortalité : un des vrais indicateurs pertinents pour évaluer les différentes approches “Pays” de Santé Publique 

Le vrai indicateur à surveiller (même si discutable en terme de sous-déclaration !) est le nombre de décès/ Million habitant : Espagne 437  Italie  394 Wuhan 355 – France 263 -USA (à l’heure actuelle) 123 -…..Allemagne 46….. Tchéquie 17 Israël 16 Coree 5 Japon 2

 4. Vision mondiale de la dynamique évolutive :

Amériques

D. DEMAIN ?

 Lancement de notre site (et non plus un blog !!)  avec de nombreuses ressources iconographiques, des analyses accessibles simplement, différentes rubriques issues de nos analyses durant 84 jours (« Géopathologie », « Stress Test », « Coro-Bourse »,…) …probablement quelques « bugs »,…mais surtout une dynamique positive.


‍Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger…. mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

Confiance et solidarité pour ce combat collectif,
Dr Guillaume ZAGURY
Spécialiste en Santé Publique Internationale
Consultant en “Health Innovations”
‍HEC
‍En Chine depuis 2000.

“Toute réussite est collective”, merci à  : 
– toute l’equipe “Back Up”  (Mathieu Bousquet, Carole Gabay, Flavien, Marie, Laetitia, Anne-Sophie,…),
– toute l’équipe médicale GVMN (Global Virus Medical Network : Dr Bachir Athmani, Dr Ibrahim Souare, Dr Viateur, Dr Taieb,…) qui permettent à ce projet d’exister, sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.
– tous les mécènes financiers (Jerome, Benjamin Denis & B Square, Benoit Rossignol, Arnault Bricout) qui oeuvrent pour des “Actions Citoyennes”.

Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique, n’hésitez pas à me contacter (guillaume@covidminute.com).

Également, même si une partie de l’équipe est basée à Shanghai, n’hésitez pas à venir nous rejoindre, car ce n’est pas le travail qui manque 🙂

Pour ceux qui veulent prolonger la lecture avec un complément d’iconographies, sur des social médias occidentaux:

Know the latest updates

Powered byMedicilline

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

7 réponses sur « SEROCOV (+) : LE PASSEPORT UNIVERSEL ? »

Bonjour !
Je suis enfin content que la nouvelle version de votre site nous permette de commenter. J’avais déjà envoyer des messages via votre boite mail, mais qui ne semblent pas avoir été lut et/ou reçu… heureusement, le commentaire facilite l’accessibilité publique, et la communication…
Ce qui me permet d’enfin exprimer quelques points, en tant que lecteur régulier français (!!!!) : JE NE COMPREND RIEN !!
1) Les graphiques seuls n’expriment vraiment rien, surtout quand ils sont en anglais. Ils ont besoin d’être commenté et interprété.
2) l’anglais: ILLISIBLE pour le français moyen (je pense aux chiffres du type milliers,centaines…)
3) des notions telles que incidence ou prévalence mériterait vraiment d’être REFORMULEE ou à minima expliquée.
4) des phrases comme <> n’ont juste AUCUN SENS si elles ne sont pas un minimum expliquée.
Et il y aurait de nombreux autres points… mais globalement c’est juste dommage car l’information est utile, sérieuse, et intéressante, mais son code de langage empêche malheureusement toute intégration auprès du grand public.
merci.

Bonjour,
Merci de bien vouloir préciser votre remarque afin que nous puissions modifier si nécessaire. Bonne journée.

Bonjour Psycho-flame,
Merci pour ces remarques dont nous allons tenir compte dans nos prochains posts quotidiens afin d’améliorer encore la qualité, notamment pour la partie graphique.
Et voici la définition de l’Incidence = nombre de nouveaux cas, et la prevalence = nombre de cas à un instant t

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.