Catégories
ANALYSES

Plan déconfinement : “mieux vaut tard que jamais”

Le Gouvernement suit à la lettre, notre schéma de déconfinement et notre tableau Covexit

Nous savons que beaucoup de journalistes et décideurs (“cellules de crise”, ministères,…) lisent cette analyse “servie au petit déjeuner”, et nous nous en réjouissons. Nous vous demandons simplement, quand vous utilisez nos idées ou illustrations, d’avoir la courtoisie de nous citer.


Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai, spécialiste en santé publique internationale et en innovations Santé, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de trois mois, et livre en avant première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs, n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci dessous) : “toute réussite est collective”. 

Au-delà des compétences bénévoles, ce projet a été rendu possible par le soutien de nos mécènes à vision citoyenne : la Fondation Paul Bennetot (Fondation de la Matmut sous l’égide de la Fondation de l’Avenir), B Square, Tag Advisory, Daxue Consulting, ainsi que différents compagnons de route (Jérôme, Dr Benoît Rossignol,Gilles Langourieux,…)

Toutes nos illustrations créés depuis bientôt 100 jours, seront prochainement à votre disposition sur notre site et vous pouvez télécharger une grande partie d’entre elles. (www.covidminute.com).


I. COVID “360* MINUTE” :  2 graphes et 2 cartes (=> 80% de l’information)

1. France – Vision temps : nous suivons l’Italie avec 10 jours de décalage.

 Évolution chronologique comparée des cas de réanimation France/ Italie

2 . France – Prévisionnel : lits de réanimation disponibles (l`enjeu) 

  • Projection  post déconfinement, se basant sur 3 elements : données historiques, durée d’incubation (J7 avec une recrudescence à prévoir vers le 18 avril, et l’afflux des patients C-)

3. Europe à 3 vitesses : pic – plateau – phase épidémique 

Pays communautaires en phase de contrôle épidémique :

4. Au niveau Mondial : la moitié des 2 millions de cas actifs  aux Ameriques et un tiers en Europe

A.Le Gouvernement suit à la lettre, notre schéma de déconfinement  et notre tableau Covexit 

A.1. Comme prévu, un déconfinement progressif  avec 2 conditions et 3 actions

A.2. Ces solutions connues depuis plusieurs semaines ne seront appliquées qu’à partir du 11 mai …

Notons que la Polynésie commence son déconfinement progressif demain (plus besoin d’attestation, respect des gestes barrières M3,…). et sera un bon laboratoire pilote  pour nos regions.

Les critères épidémiologiques sont respectées : 58 cas depuis le 1 er mars, 49 guérisons, une hospitalisation, 9 personnes en surveillance a domicile, 2345 tests effectues et 0 décès.

A.3 Notre tableau de bord CovidExit Regions va vous permettre d’avoir de la visibilité et d’anticiper les “feux verts” :

Nous vous proposerons cet element de façon très régulière.

B. France : effet ciseau toujours en cours 3 indicateurs 

B.1 Nombre de nouveaux cas C(+) déclarés  (2822) :

En baisse tendancielle suite au confinement, mais toujours autour de 3000 cas par jour (grosso modo : 50% en Ephad et Etablissement médico-sanitaire) malgré plus de 40 jours de confinement.

B.2  Hospitalisations : 700 nouvelles hospitalisations hier pour 800 sorties

B.3 Réanimations C(+) ; diminution dans toutes les régions

  • 4387 lits C(+) occupes en France (-200/ hier)
  •  IDF : toujours plus de 2000 lits occupes

Hospitalisations C(+) : l’objectif est de ne pas dépasser les 3000 cas après

C/ Europe à 2 vitesses et 3 gradients

C.1 Un gradient Est/Ouest

 C.2 Europe à 3 vitesses



Objectif déconfinement en Europe : pays en décrue, en plateau ou pas encore au pic

D. MONDE : 4 Millards de confines, 3 millions de cas historiques declares, 2 millions de cas actifs (et bientôt  200 k décès)

D.1. Prévalence : Stabilisation des cas a 2 Millions de cas actifs declares

– Evolution chronologique : 2 millions de cas actifs declares et 3 millions de cas historiques

Croissance épidemique : 3 millions de cas historiques 

Vision espace : 4 pôles :Amériques, Europe, Moyen Orient, Russie.

Par continent : Amériques 50% des cas actifs déclarés 

Pays top 10 

Etats-Unis 831k (hier 813k)

Royaume Uni 139k (hier 136k)

Italie  105k (hier 106k)

France 95k (hier 97k)

Espagne 84k (hier 85k)

Russie 84k (hier 79k)

Turquie 73k (hier 76k)

Allemagne 36k (hier 38k)

Pays-Bas 34k (hier 33k)

Brésil 34k (hier 31k)

D.2. Incidence : 69 000 nouveaux cas détectés hier

2020/4/282020/4/272020/4/262020/4/252020/4/242020/4/23
68,74864,92470,01684,800102,74580,640

Vision chronologique : Destabilisation des nombres de nouveaux cas declares a 70k/ jour 

Par continent : Brésil, et Russie sont en phase de croissance épidémique et rejoignent les Etats Unis.

Par pays : USA & BRic en phase épidemique –

Etats-Unis 20k (20k hier)

Russie 6k (6k hier)

Brésil 5k (4k hier) : doublement des cas tous les 6 jours (Idem pour le Mexique)

Royaume Uni 4k (4k hier)

France 3k (4k hier)

Espagne 3k (3k hier) 

Inde, Singapour, Pakistan, Iran, Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Arabes Unis, Bengladesh, Turquie, Biélorussie, Belgique, Allemagne, Suède, Italie, Canada, Pérou, Mexique, Equateur, Chili : 1 à 2k

D.3. Aux USA  : 

3.1 Chiffres bruts : 1 million de cas declares et 50k deces (5%)

Source : Politico

3.2 Les 11 pays les plus touchés : en tête les Etats-Unis

3.3 Distribution geographique : gradient Est Ouest

Source Politico

3.4 De façon plus détaillée :
3.5 L’indicateur reflet de la stratégie du Système ( Mortalité/ million d’habitant) :

A priori faible réussite globale (160 actuellement) et sera au moins au même niveau que l`Europe de l`Ouest au final (Italie 453 et France 352) 

Chiffres bruts : rappelons la per-equation du Président Trump : si nous présentons  moins de 200.000 victimes ce sera une réussite (c-a-d : chiffres Italiens rapportes a la population Américaine 6 fois plus importante : 6 x 30 k décès comme projection)

Le meilleur indicateur de la réussite d’un système de Santé est le nombre de décès par million d’habitant : les USA avec un chiffre actuel a 179 en milieu d’épidémie risque d’aboutir dans les pays a faible efficacité stratégique.

3.6 Next Step : le pic est-il atteint ? 2 éléments encourageants 

Diminution des nouveaux cas journaliers : Toujours 25k nouveaux cas par jour mais loin des 38k du pic d’il y a 6 jours (cf tableau 3.2)

Diminution de la mortalité journalière observée :

  Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

Confiance et solidarité pour ce combat collectif

Dr Guillaume ZAGURY

  • Toute réussite est collective”, merci à  : 
    • toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb, ,,…) qui permettent à ce projet d’exister,
    • toute l’équipe data analysis et informatique : Carole Gabay (“Data Analysis Expert”),  Richard Coffre (webmaster d’exception), Flavien Palero (digital manager), Mathieu Bouquet (pour sa contribution passee)
    • toute l’équipe “Communication”  (Flavien Palero, Laetitia, Marie, Alison,…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.
    • tous les Mécènes financiers historiques (Jerome, Benjamin Denis & la Société de Consulting B Square, Benoit Rossignol, Arnaud Bricout & TAG Advisory et Gilles Langourieux,… ) qui oeuvrent pour des “Actions Citoyennes”
    • Egalement nous remercions la Fondation Paul
  • Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique (tous les autres sont bénévoles depuis 88 jours !), n’hésitez pas à me contacter (guillaume 888@hotmail.com).
  • Également, notre équipe même si pour partie basée à Shanghai, sera ravie de vous accueillir … car ce n’est pas le travail qui manque…!

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

12 réponses sur « Plan déconfinement : “mieux vaut tard que jamais” »

Bravo. Pour ce que vous appelez les « nouvelles hospitalisations », que nous nommons « admissions », nous sommes d’accord qu’il s’agit là d’un indicateur de choix permettant de « voir » le pic quelques jours avant celui des « nouveaux cas ». Toutefois votre effet ciseau avec les sorties est quelque peu artificiel, puisque précisément les sorties entrent dans le calcul des nouvelles hospitalisations. De fait, quand les décès diminuent et que les hospitalisations restent stable (« fin » d’épidémie) les courbes finissent par construction par se superposer…

SCORE PRÉDICTIF DE POSITIVITÉ AU COVID (C+ Score)

Compte tenu de la difficulté matérielle que semble poser la réalisation de tests sérologiques du Covid (dans beaucoup de pays), ne pourrait-on pas envisager la mise en place d’un SCORE DE POSITIVITÉ AU COVID à partir d’un QUESTIONNAIRE PRÉDICTIF DE POSITIVITÉ basé sur le recueil à grande échelle (international) rétrospectif des symptômes cliniques qu’ont pu présenter les patients, associé à d’autres paramètre tel que le fait d’avoir été en contact avec une personne contaminée, la durée d’incubation etc.. Pour ce faire, on pourrait réaliser dans un premier temps , un recueil de données médicales chez les patients ayant eu une sérologie, et réaliser une analyse type régression logistique permettant d’extraire un cluster de symptômes prédictifs de la maladie chez ces patients testés biologiquement, ce qui permettrait ensuite de dispenser un sous groupes de personnes de la recherche sérologique. Par exemple, empiriquement, la triade Anosmie/Fièvre/ Toux semble très prédictive de la contamination. Un score positif permettrait de « libérer » les patients qui ont présenté la triade symptomatique sans passer par la case sérologie, tout en demandant au patient de respecter les 3 M.
En outre, cela permettrait de donner plus de robustesse aux données épidémiologiques?
Je suis psychiatre, et dans notre spécialité nous sommes très coutumiers de ce type d’outils d’évaluation car nous n’avons aucun test objectif pour permettre de poser les diagnostics chez nos patients…

Je suis d’accord avec vous, les médecins l’ont toujours fait avec la grippe ou autre pathologie contagieuse (rougeole, varicelle, ..) et on ne demande pas systématiquement un examen complémentaire pour confirmer le diagnostic. On traite le patient, on l’isole Et on fait un suivi de ses proches. C’est de la médecine tout court. Par contre il faut faire des tests de masses pour dépister les cas asymptomatiques.

Bonjour,
Comment arrivez-vous sur les articles et avec quel appareil ?
Est-ce que vous faites défiler la page afin de voir tout le contenu de l’article et pas seulement le haut de la page ?
Cordialement.

Bonjour,
Depuis quel appareil essayez-vous d’ouvrir un article ?
C’est le clic sur le lien de l’article qui ne fonctionne pas ?
Est-ce à partir de LinkedIn, Twitter ?
Merci d’avance pour vos réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.