Catégories
ANALYSES

Le temps est notre ami…

Regard serein tourné vers l’avenir

Nous savons que beaucoup de journalistes et décideurs (“cellules de crise”, ministères,…) lisent cette analyse “servie au petit déjeuner”, et nous nous en réjouissons. Nous vous demandons simplement, quand vous utilisez nos idées ou illustrations, d’avoir la courtoisie de nous citer.


Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai, spécialiste en santé publique internationale et en innovations Santé, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de trois mois, et livre en avant première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs, n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci dessous) : “toute réussite est collective”. 

Au-delà des compétences bénévoles, ce projet a été rendu possible par le soutien de nos mécènes à vision citoyenne : la Fondation Paul Bennetot (Fondation de la Matmut sous l’égide de la Fondation de l’Avenir), B Square, Tag Advisory, Daxue Consulting, ainsi que différents compagnons de route (Jérôme, Dr Benoît Rossignol,Gilles Langourieux,…)

Toutes nos illustrations créés depuis bientôt 100 jours, seront prochainement à votre disposition sur notre site et vous pouvez télécharger une grande partie d’entre elles. (www.covidminute.com).


I. COVID “360° MINUTE” : graphes et cartes (=> 80% de l’information)

I.1 France – après 47 jours de confinement, une dynamique favorable mais lente

Effet ciseau en cours (hospitalisations et réanimations) : noter que si la dynamique est là, le nombre d’hospitalisations journalières malgré le confinement est encore élevé (plus de 800/jour)

I.2 Vision temps : nous suivons l’Italie avec 10 jours de décalage

I.3 France – Prévisionnel : lits de réanimation disponibles (l’enjeu à partir du 16 mai) 

  • Les lits Covid (+) sous la barre des 4000 ce jour (3147 versus 3430 hier) avec une capacité maximale à ce jour estimée à 9000 lits.
  • Projection post-déconfinement, se basant sur 3 éléments : données historiques, durée d’incubation (J7 avec une recrudescence à prévoir vers le 16 mai), et l’afflux des patients C (-) (autour de 3200 sur 7183 lits occupés).

I.4 Europe : une Europe à 3 vitesses : pic passé (déconfinement) – plateau – phase épidémique.

Noter qu’en France, les patients Ehpad guéris ou patients non hospitalisés, ne sont pas comptabilisés dans les “guéris”, et par suite,le fléchissement (importance du “vert”) de la courbe est en réalité plus fort que la vision “graphe”.

I.5 Cartographie de l’épidémie (cas actifs déclarés) : 4 foyers actifs : USA/ Amérique Latine / Royaume-Uni / Russie

I.6 Monde : Plus de 10 000 nouveaux cas hier en Russie et au Brésil

I.7 Monde – indicateur de résultat – mortalité / 100k individus : 3 niveaux observés

  • Résultats internationaux comparatifs de « stratégies pays »
  • Indicateur certes non parfait (car fonction des tests, de la densité de population, de l’âge médian du pays….) mais disponible, pour évaluer l’impact des stratégies « pays ».
  • Attention néanmoins aux comparaisons trop hâtives (cf Finlande ou Australie à faible densité de population versus Singapour ou New York)
  • Figure remise à jour de façon hebdomadaire

II. Analyse 360°

Avec la Collaboration du Dr Bachir Athmani

II.A Regard serein tourné vers l’avenir 

II.A.1 Guérison : plus de 98% des personnes infectées guérissent favorablement 

  • Dans la très grande majorité des cas c’est une pathologie infectieuse qui guérit favorablement avec au moins 98% des patients infectés cliniquement 
  • 80% des personnes infectées, le seront de façon peu ou pas symptomatiques (à la différence de la grippe saisonnière qui généralement vous maintient à domicile pour 5-7 jours).
  • Chez les sujets sans facteur de risque majeur (âge, comorbidité), soit 80% de la population environ, moins de 1% de mortalité en cas d’infection (taux observé  à Shanghai quand le système sanitaire n’est pas sous tension).
  • En pratique, nous ne sommes pas dans une ambiance de type Ebola (50% de mortalité) et si les personnes à risque (20% de la population) sont bien protégées, il faut rester serein et confiant : l’épisode du Charles de Gaulle confirme bien que 100% des adultes jeunes, en bonne santé, sortent indemnes de l’infection (moins de 1% en réanimation et 0 décès sur plus de 600 cas).
  • Comme le montre ce graphique sur les 3 derniers mois, il n’y aura probablement pas d’impact sur des indicateurs macroscopiques de type mortalité globale ; gain d’années de vie perdues chez les jeunes par baisse des accidents de la voie publique ou des accidents de travail, mais surmortalité des personnes âgées en particulier masculine (espérance de vie normalement autour de 80 ans), suite au catalyseur Covid ou au retard de prise en charge de patient Covid.

II.A.2 Des enfants épargnés  :

Si la maladie est contagieuse (cas familiaux ++), les enfants sont le plus souvent  asymptomatiques (“porteurs sains”) et absence de décès en France chez les moins de 15 ans.

II.A.3 Des solutions efficaces existantes : collectives et individuelles (“3M”)

  • Au niveau collectif : si le confinement n’avait pas eu lieu le 19 mars, notre système de santé (lits de réanimation disponibles), n’aurait pu faire face et le bilan aurait été bien plus lourd.
  • En absence de solutions pharmacologiques, les mesures barrières individuelles ont fait leur preuves :
    • 3M  (Masque-Main -Mètre– depuis le 2 février 2020), pour la grande majorité d’entre nous en cas de vie sociale
    • 4M ( ajouter “Minute” : limitation des temps de contacts physiques ): pour les personnes à risque (18 millions), ou les soignants. 

II.A.4 Des soignants à la hauteur 

Ce sont les soldats du front qui ont sauvé l’état major des insuffisances initiales.

Le système a réussi à tenir et doit rester encore vigilant pour la suite (et particulièrement après le 18 mai).

II.A.5 Des connaissances fondamentales exponentielles et qui devraient aboutir sur des résultats concrets thérapeutiques

  • Les “guerres” ont toujours engendré des innovations de rupture en mobilisant l’intelligence collective. Actuellement, les équipes évoluent au niveau mondial, avec des projets 24/7.
  • Récemment, une équipe française, a proposé une solution thérapeutique à base d’anticorps monoclonaux (interleukine 6) , qui est encore en voie d’évaluation.
  • Concernant la chloroquine (le débat scientifique n’est pas encore tranché), notons le très faible taux de mortalité observé en pharmacovigilance dans certains pays comme la Suisse ou le Maroc.
  • Pour le vaccin, de très nombreuses structures sont en compétition dont 4 chinoises et bien sur l’équipe du Professeur Gallo à Baltimore.

II.A.6 De possibles espoirs à court et moyen terme dus à l’environnement physique, inhérent au virus :

  • Les virus à ARN sont généralement de meilleur pronostic évolutif que les virus à ADN.
  • L’animal hôte du virus est sauvage (chauve souris a priori), comme pour le  SRAS (cf civette animal), et n’est pas domestique (cf le dromadaire pour le MERS, cf les virus aviaires ou porcins pour les grippes ). Ceci serait ainsi moins favorable à une facile recrudescence, avec risque de mutation forte du virus.
  • La notion de température (/ humidité) pourrait impacter pour ce virus respiratoire : 
    • au niveau historique : cas du SRAS brutalement disparu au printemps 2003
    • au niveau géographique : 90% des cas constatés appartiennent à une ceinture géographique, et mêmes observations de gradients Nord/ Sud dans certains pays comme le Vietnam. De même ce serait une possible hypothèse (avec l’âge jeune des populations ) pour expliquer l’absence de flambée épidémique dans certains pays comme : l’Afrique, l’Inde,  l’Indonésie, l’Australie, la Thaïlande,…mais inversement 10 000 nouveaux cas recensés hier au Brésil (même si en saison hivernale).

II.B Europe : les pays qui ont déconfiné

II.C France – évaluation  : 

II.C.1 Effet ciseau

Persistant avec néanmoins toujours près de 1000 hospitalisations par jour malgré 46 jours de confinement : cf iconographie minute

II.C.2 Les réanimations se vident de leur patients C(+) dans les différentes régions

II.C.3 Préparation au déconfinement – vision départementale : 27 départements toujours en rouge et gradient Est-Ouest et Nord-Sud

Vision départementale des combinaisons des 2 facteurs :

  • densité des cas

et

  • lits de réanimations disponibles

(rouge : 2 indicateurs négatifs – orange 1 indicateur – vert : 2 indicateurs positifs)

 II.D MONDE : la barre des 4 millions de cas déclarés franchie  (240k victimes officielles)

Avec la contribution du Dr Bachir Athmani, de Stéphane et Flavien Palero, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

II.D.1 Prévalence : 2 259 000 cas actifs confirmés en observation

Croissance épidémique depuis le 1er janvier : environ 4 millions de cas cumulés historiques 

Vision géographique : le monde (4 millions de cas déclarés historiquement)  équivaut à une multitude de Wuhan (environ 40k cas déclarés)

Par continent : Occident 80% – Russie et Moyen-Orient : 10% – Afrique 1% des cas déclarés

Top 10 pays : cf tableau complet pays sur : covidminute.com

Etats-Unis 977k (hier 965k)

Royaume-Uni 171k (hier 165k) : 

Russie 143k (hier 134k)

Italie  92k (hier 98k)

France 94k (hier 92k) : noter que la France réintègre le “Top 5” suite à des réactualisations administratives 

Espagne 68k (hier 70k)

Brésil 68k (hier 59k)

Turquie 50k (hier 53k)

Pays-Bas 36k (hier 36k)

Inde 36k (hier 34k) 

Pérou 36k (hier 34k) 

II.D.2. Incidence : les BRI (Brésil-Russie surtout) en phase épidémique 

Incidence : 86 000 nouveaux cas détectés hier

Selon le temps :

Géographique : 

Par continent : bientôt plus de nouveaux cas en Russie qu’en Europe 

Par pays : plus de 10k nouveaux cas déclarés au Brésil et en Russie

Etats-Unis 19k (23k hier)

Russie 11k (10k hier)

Brésil 11k (6k hier)

Royaume Uni 6k (4k hier)

France 4k (1k hier)

Pérou 4k ( 4k hier)

Inde 4k ( 3k hier)

Espagne 3k (2k hier)

Pakistan, Singapour, Iran, Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Arabes Unis,  Bangladesh, Biélorussie, Ukraine, Turquie, Italie, Suède, Ghana, Canada, Mexique, Chili: 1 à 2k

II.D.3 Vision temps – espace : pour les adeptes de l’analyse détaillée :

Tous les tableaux de notre Data Analysis Expert, Carole Gabay, sur le site :  www.covidminute.com, dans la rubrique “Ressources”.

III. DEMAIN 

Étude sur la mortalité : chiffres bruts et relatifs

 Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger et “réflexe 4M” (Mains-Masques-Mètre-…Minute ) pour les personnes fragiles (& personnel soignant)

… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

Confiance et solidarité pour ce combat collectif

Dr Guillaume ZAGURY

  • Toute réussite est collective”, merci à  : 
    • toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel, Dr Jean Michel Serfaty, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb, ,,…) qui permettent à ce projet d’exister,
    • toute l’équipe data analysis et informatique : Carole Gabay (“Data Analysis Expert”),  Richard Coffre (webmaster d’exception), Flavien Palero (digital manager), Mathieu Bouquet (pour sa contribution passée)
    • toute l’équipe “Communication”  (Flavien, Laetitia, Marie, Alison…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.
    • tous les Mécènes financiers historiques (Jerome, Benjamin Denis & la Société de Consulting B Square, Benoit Rossignol, Arnaud Bricout & TAG Advisory et Gilles Langourieux, Sabrina Rocca,… ) qui oeuvrent pour des “Actions Citoyennes”
    • Egalement nous remercions la Fondation Paul Benetot
  • Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique (tous les autres sont bénévoles depuis 88 jours !), n’hésitez pas à me contacter (guillaumez888@hotmail.com).
  • Également, notre équipe même si pour partie basée à Shanghai, sera ravie de vous accueillir … car ce n’est pas le travail qui manque…!

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.