Catégories
ANALYSES

Spécial “D100 : L’Afrique” : Les civilisations du soleil épargnées par leurs démographies (65 ans + = 90% des décès & 70% des hospitalisations) ?

L’Afrique indirectement protégée du Covid, de par son indice de développement humain (très faible proportion de 65+/ pays du Nord) ?

Nous savons que beaucoup de journalistes et décideurs (“cellules de crise”, ministères…) lisent cette analyse “servie au petit déjeuner”, et nous nous en réjouissons. Nous vous demandons simplement, quand vous utilisez nos idées ou illustrations, d’avoir la courtoisie de nous citer.


Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai, spécialiste en santé publique internationale et en innovations Santé, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de trois mois, et livre en avant-première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs, n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci-dessous) : “toute réussite est collective”.

Au-delà des compétences bénévoles, ce projet a été rendu possible par le soutien de nos mécènes à vision citoyenne : la Fondation Paul Bennetot (Fondation de la Matmut sous l’égide de la Fondation de l’Avenir), B Square, Tag Advisory, Daxue Consulting, ainsi que différents compagnons de route (Jérôme, Dr Benoît Rossignol, Gilles Langourieux…)

Toutes nos illustrations créées depuis bientôt 100 jours, seront prochainement à votre disposition sur notre site et vous pouvez télécharger une grande partie d’entre elles. (www.covidminute.com).


I. COVID “360* MINUTE” :   graphes et cartes (=> 80% de l’information)

I.1 France – après 46 jours de confinement une dynamique favorable mais lente

Effet ciseau en cours (hospitalisations & réanimation)

 France : effet ciseau en cours (Hospitalisations : plus de sorties C+ que d`entrées C+) : noter l`effet WE (plus de sortants le mardi)

I.2 Vision temps : nous suivons l’Italie avec 10 jours de décalage

 Évolution chronologique comparée des cas de réanimation France/ Italie

I.3 France – Prévisionnel : lits de réanimation disponibles (l’enjeu à partir du 16 mai)

·  Les lits Cova (+) sous la barre des 4000 ce jour (3430 versus 3827 hier) avec une capacité maximale à ce jour estimée à 9000 lits.

·  Projection post-déconfinement, se basant sur 3 éléments : données historiques, durée d’incubation (J7 avec une recrudescence à prévoir vers le 16 mai), et l’afflux des patients C (-) (autour de 3330 sur 7183 lits occupés)

I.4 Europe : Une Europe a 3 vitesses : pic passe (déconfinement) – plateau – phase épidémique.

-Noter qu`en France, les patients Ephad guéris ou patients non hospitalises, ne sont pas comptabilisés dans les “guéris” et par suite, le fléchissement (importance du “vert”) de la courbe est dans la réalité plus fort que la vision graphe

I.5 Cartographie de l’épidémie (cas actifs déclarés) : Royaume Uni et Russie sont le seconds et troisième foyer actif

 

I.6 Monde : Surveillons les BRI (Brésil-Russie-Inde)

I.7 Monde – Indicateur de résultat – Mortalité / 100k individus : 3 niveaux observes

Résultats internationaux comparatifs de « stratégies pays »

Indicateur certes non parfait (car fonction des tests, de la densité de population, de l’âge médian du pays…) mais disponible, pour évaluer l’impact des stratégies « Pays ».

Attention néanmoins aux comparaisons trop hâtives (cf Finlande ou Australie a faible densité de population versus Singapour ou New York)

II. Analyse 360°

II.A L’Afrique indirectement protégée du Covid, de par son indice de développement humain (très faible proportion de 65+/ pays du Nord) ? 

Avec mon collègue, le Dr Bachir Athmani, nous avons évalués il y a plus d’un mois et demi  les différents  systèmes de santé confrontés à des afflux massifs potentiels de patients (rubrique “Crash Test” de notre site covidminute.com) : 15% présentent des formes sévères nécessitant l’hospitalisation et 5% un séjour en réanimation médicale pendant 2 semaines généralement, si l’on se base sur l’expérience en Chine (dont plus de 90% des cas dans le Hubei). L’Afrique avait fait l’objet d’une analyse et nous assurons le suivi.

II.A.1 Les faits

Beaucoup d’incertitudes dans les chiffres fournis car dépendants des tests disponibles…

Ce qui est sûr : si les réanimations étaient pleines, cela se saurait.

II.A.1.1 Temps : Premiers cas apparus en Afrique du Nord et en Afrique du Sud depuis mi-février

La majorité des cas signalés en Afrique proviennent d’une importation de pays européens alors que plusieurs pays africains (Algérie, Égypte, Afrique du Sud) étaient considérés par les experts internationaux comme étant les plus menacés par une arrivée du coronavirus originaire de Chine (présence d’une importante communauté d’expatriés chinois : cf Éthiopie…).

Rappelons ainsi, que plus de 65% des téléphones mobiles vendus en Afrique sont d’origine Chinoise…

II.A.1.2 Espace : 98% des 54 états concernes

Afrique / Monde = moins de 1 % (attention biais de mesures par faible nombre de tests) des plus de 3 millions de cas historiques

Distribution en Afrique : ⅓-⅓-⅓ Afrique du Nord (37%) = Afrique de l’Ouest (34%) = Afrique Est + Sud

Par pays : Tableau complet sur notre site – www.covidminute.com

II.A.3 Résultats probants : moins de 2000 décès déclarés Covid (+), versus plus ou moins 100 fois plus en Europe (150 k décès) pour une population triple (1,5Milliard/550M)

Même s’il faut faire attention aux biais de mesures, au niveau continental, nous observons un taux de mortalité/M habitant de : 1,43 (versus 192 en Europe) …soit un rapport de 1 a plus de 100.

Ainsi en Côte d’Ivoire moins de 30 décès ont été répertoriées.

Au niveau des pays (attention aux biais de mesure) : Le 1 er pays Africain (Algérie) se positionne en 31 ème position (cf www.covidminute.com)

 II.A.4 Les   3 principaux facteurs protecteurs que nous avions retenus dans notre précédent “Crash Test : Africa”

À notre sens, le facteur majeur : l’âge. Les populations Africaines sont généralement jeunes (60% de la population de Lagos a moins de 20 ans) avec faible comorbidité (obésité, insuffisance respiratoire chronique…). Notre iconographie démographie parle d’elle même avec 7 fois moins de plus de 65 ans en Afrique qu’en France (Europe).

Or nous savons que les décès dus au Covid (et dans une moindre mesure les admissions en réanimations) sont avant tout liés à l’âge : 71% des décès en France ont plus de 75 ans et 90% des décès ont plus de 65 ans.

Concernant les Hospitalisations en France, elles concernent pour 70% les plus de 65 ans.

Également décès imputables aux comorbidités associées : en Chine, moins de 1% des décès ne concernaient les gens sans comorbidité chronique (retrouvées a plus de 20% pour l`obésité, 15% pour l’insuffisance respiratoire…)

L’effet température est possible mais pourrait s’expliquer par un biais de mesure : civilisations du soleil (Afrique, Brésil, Indes, Thaïlande…) sont avant tout des pays “jeunes” et cet effet prime sur l’aspect physique (température, humidité…). Les études épidémiologiques en Australie seront intéressantes pour trancher.

Le possible effet “chloroquine” (potentiel activité anti-inflammatoire intéressante dans le Covid) avec plus de 36 millions de plaquettes vendues l’an dernier, mais cela devra être prouve avec le temps.

II.A.5 Maintenant que nous sommes plutôt rassurés sur l’absence de flambée épidémique (type Europe ou USA)

…il ne faut pas que le remède soit pire que le mal : “ Nous mourrons d’abord de mort économique avant de mourir de mort biologique” (Le Gouverneur de HK en 2003 au moment du Sars)

On ne peut maintenir des populations qui doivent se déplacer (nourriture…) et travailler (économie informelle…), sous peine de révolte de la faim ou d’émeutes.

Hormis peut-être quelques villes potentiellement a risque, l’économie doit reprendre.

II.A.6 Équation aux dimensions

 Le Covid est maintenant un épiphénomène en Afrique, tout en restant vigilant sur certaines villes ou potentiels foyers

Si 2000 décès environ ont été recensées en Afrique en 3 mois (en lissant cela donnerait 8000/an), il faut ramener ce chiffre a la réalité infectieuse du Continent : plus de 600.000 décès pour le Hiv (généralement hommes & femmes jeunes) et 450.000 décès pour le paludisme (60% moins de 5 ans).

Par suite, il faut que l’activité reprenne progressivement sous peine de rajouter une double peine à nos amis Africains : le désordre social en plus du risque sanitaire.

II.B Europe : Les pays qui ont déconfiné

II.C France – évaluation :

II.C.1 Effet ciseau

Persistant avec néanmoins toujours près de 1000 hospitalisations par jour malgré 46 jours de confinement :

 II.C.2 Préparation au déconfinement – vision départementale : gradient Est-Ouest et Nord-Sud

2.1 Circulation du virus : densité des cas sur le territoire

II.C.2.2 Combinaison des 2 facteurs : densité des cas et lits de réanimations disponibles

(rouge : 2 indicateurs négatifs – orange 1 indicateur – vert : 2 indicateurs positifs)

 II.D MONDE : La barre des 4 millions de cas déclarés franchie

Avec la contribution du Dr Bachir Athmani, de Stéphane et Flavien Palero, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

Par continent

II.D.1 Prévalence : 2 225 000 cas actifs confirmés en observation

Croissance épidémique depuis le 1 er janvier : Près de 4 millions de cas cumules historiques

Source : John Hopkins University

Vison géographique :  4 pôles actifs :  Amériques, Europe, Moyen-Orient, Russie.

Source : John Hopkins University

Par continent : Afrique 1% des cas déclarés

Top 10 pays : cf tableau complet pays sur : covidminute.com

États-Unis 965k (hier 958k)

Royaume Uni 165k (hier 162k)

Russie 134k (hier 126k)

Italie 98k (hier 100k)

France 92k (hier 93k)

Espagne 70k (hier 71k)

Brésil 59k (hier 55k)

Turquie 53k (hier 56k)

Pays-Bas 36k (hier 35k)

Pérou 34k (hier 32k)

II.D.2.2. Incidence : Les BRI (Brésil-Russie-Indes) en phase épidémique ?

79 000 nouveaux cas détectés hier

Selon le temps :

Géographique :

Continent : plus de nouveaux cas en Russie qu`en Europe

Par continent : Plus de nouveaux cas en Europe de l’Est qu’en Europe de l’Ouest

Par pays

 

États-Unis 23k (22k hier)

Russie 10k (11k hier)

Brésil 6k (7k hier)

Royaume Uni 4k (4k hier)

Pérou 4k (3k hier)

Inde 3k (4k hier)

 Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger et “reflexe 4M” (Mains-Masques-Mètre-…Minute) pour les personnes fragiles (& personnel soignant)

… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

Confiance et solidarité pour ce combat collectif

Dr Guillaume ZAGURY

  • Toute réussite est collective”, merci à :
    • Toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel, Dr Jean Michel Serfaty, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb…) qui permettent à ce projet d’exister,
    • Toute l’équipe data analysis et informatique : Carole Gabay (“Data Analysis Expert”), Richard Coffre (webmaster d’exception), Flavien Palero (digital manager), Mathieu Bouquet (pour sa contribution passée)
    • Toute l’équipe “Communication” (Flavien Palero, Laetitia, Marie, Alison…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.
    • Tous les Mécènes financiers historiques (Jérôme, Benjamin Denis & la Société de Consulting B Square, Benoit Rossignol, Arnaud Bricout & TAG Advisory et Gilles Langourieux, Sabrina Rocca…) qui œuvrent pour des “Actions Citoyennes”
    • Également nous remercions la Fondation Paul Benetot
  • Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique (tous les autres sont bénévoles depuis 88 jours !), n’hésitez pas à me contacter (guillaumez888@hotmail.com).
  • Également, notre équipe même si pour partie basée à Shanghai, sera ravie de vous accueillir … car ce n’est pas le travail qui manque… !

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

3 réponses sur « Spécial “D100 : L’Afrique” : Les civilisations du soleil épargnées par leurs démographies (65 ans + = 90% des décès & 70% des hospitalisations) ? »

C’est très intéressant et rassurant d’avoir des données solides, fiables et mises à jour, dans le marasme actuel de la communication autour du COVID 19. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.