Catégories
ANALYSES

LE CONFINEMENT DU XXIÈME SIÈCLE EST MOBILE ET “ARTIFICIELLEMENT” INTELLIGENT

Approche système = tableau “COVID MINUTE” : Occident, virage à 360* sur les masques (= confinement mobile) !

Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai et spécialiste en santé publique internationale & en “innovations santé”, commente avec son équipe bénévole et multidisciplinaire, l’évolution de l’épidémie depuis 67 jours …., et nous livre en avant première les éléments de compréhension sur les suites prévisibles.

A. APPROCHE SYSTÈME = TABLEAU “COVID MINUTE” :  Occident, virage à 360* sur les masques (= confinement mobile) !

1. Le CDC Américain  et l’Académie de Médecine en France recommandent fortement le port du masque. 

– Changement de cap, puisque l’infection est reconnue essentiellement à “transmission aéroportée”…et ainsi le masque  devient de : “peu recommandé” à quasi obligatoire.

– Je vous ai présenté sur une vidéo hier, la vie quotidienne à Shanghai en période épidémique, et l’on peut constater que c`est bien accepté par la population et efficace 

– C`est une des mesures phares de la réussite Asiatique  (également pays Europe Centrale type Tchéquie)

2. Le masque : non pour se protéger,…mais pour protéger les autres !

3. Nous dépendons trop de l’Asie et de la Chine !

La Chine fort de sa reprise économique progressive,a transformé son appareil industriel en usine de la planète (un des avantages du système est sa réactivité !).

Noter que la Chine en fait un atout :

– diplomatique (“Soft Power) : puisque ni les USA ni l’Europe ne peuvent fournir d’éléments concrets à l’Afrique 

– commerciale : avec des ventes et un prix à l’unité parfois multiplié par 25, par rapport à précédemment (Belle occasion perdue par la Chine pour montrer que ses relations n’étaient pas que “Business oriented” !).

4. Une protection même légère est mieux que rien du tout !

– différents type de masque selon le risque d’exposition. Par exemple, en Asie : N95 équivalents à nos FFP2 pour les médecins en réanimation, K95 pour les infirmières, et chirurgicaux pour le grand public..,

– Il existe une multitude de tutoriels sur Internet 

5. Les pays en tête du COROSCORE ont tous adopté cette mesure très tôt

– Les Asiatiques : pour des raisons déjà vues : culturelles (pollution ou esthétique)  et historiques (Sars 2003)

– Des pays Européens : en particulier la Tchéquie (mesure imposée depuis le 15 mars), la Slovénie, l’Autriche,…

– Certains pays, comme Israël, qui le pratique pour ceux qui sortent de confinement.

6. Le cas Tchèque : approche système (cf iconographie) expliquant la note globale actuelle à 28/30. 

– Les Tchèques jouent sur tous les fronts en simultané avec une attitude pro-active et non en s’adaptant à l’avancée épidémique.

– Ainsi : masques (18/3), kits diagnostics massifs (23/3), tracage sur smartphone (30/3), liberation des energies sur des therapeutiques potentielles et bien sur encadrees (serotherapie autorisées le 30/3)

B. Les outils numériques pour un “confinement’ mobile :

1. De nombreuses applications et outils digitaux à base de geolocalisation, d’Intelligence Artificielle , voir de réalite virtuelle, vont venir aider au diagnostic et surtout à la prévention secondaire : orientation des patients selon les symptômes,  suivi des cas Covid plus,…

2. Elles ont fait leurs preuves dans de nombreux pays asiatiques, telle que “KakaoTalk” en Corée du Sud, avec visualisation en temps réel des patients Covid plus,…

Certains pays vont même très loin (voir trop !), avec la pose d’outil électronique sur les portes des patients en quatorzaine à Shanghai  (cf notre analyse d`il y a 10 jours)  

3. En France, citons des  applications de ce type , qui  sont  en train d’être élaborée (Track Vir,..) 

4. L’urgence est à la mise au point de ce type d’outils et à leur utilisation : cela permettra de lever les mesures de confinement massives et non ciblées (XXème siècle)

=> avec le masque, les tests et des statuts immunitaires, 

=> l’impact économique pourra probablement être ainsi limité

C. France J19 – Toujours en phase épidémique

Analyse avec la contribution du Dr Bachir Athmani.

Les éléments ci-dessous sont à lire avec les réserves concernant la validité des données (définition des cas, sous-estimation possible, etc.) déjà évoquées précédemment, et en gardant à l’esprit que ce sont les tendances qui comptent, plutôt que les chiffres bruts pris à l’instant t.

1. FRANCE : les 6  chiffres pour comprendre  : 

6.662 cas en réanimation ( + 641 hier)  pour une capacité de 14 000 lits ; c`est le record de tous les temps pour  la France.

64,3 k cas confirmés cumulés par tests PCR (+ 2,2k en 24h).

27.432 cas hospitalisés (+ 1,2k cas en 24h).

914 établissements de santé ressources, contre 880 hier. Les établissements privés sont enfin sollicités pour contribuer à l’effort commun.

6.500 décès

2. Dynamique évolutive : assez comparable  à l’Italie

– Attention néanmoins, beaucoup d’éléments insuffisants dans le décompte : il faut comparer ce qui est comparable, ce qui est difficile en l’état actuel des informations disponibles. Entre autres éléments possibles de biais de mesure : décès hors hôpitaux (entre autres en Ehpad), cas Covid catalyseur de décompensation ou bien cas par mécanisme pathologique, etc.

3. Système de santé : vision hospitalière “réanimation”

3.1. Hospitalisations

3 195 passages aux urgences hier pour suspicion de Covid-19 (3 745 la veille)

40% ont été hospitalisés et 4% ont été admis directement en réanimation (ces 2 pourcentages restent stables)       

43,6 k tests (36k la veille) en laboratoire, dont 30% de tests positifs. Les tests commencent à être disponibles, félicitations aux différentes énergies contributives, car ils sont une des clés  d’une stratégie efficace.

3.2 Réanimation : le vrai enjeu actuel et à venir de notre système

6 017 cas se trouvent en réanimation (+ 452 cas en 24h).

Age (++) : un des critères d`admission en considérant bien sûr, l’âge physiologique et non l’âge purement chronologique  :

  • 1% (93 personnes) ont moins de 30 ans
  • 4% entre 30 et 60 ans
  • 35 % ont moins de 60 ans,
  • 60% ont entre 60 et 80 ans.

L’âge médian des patients en réanimation se trouve désormais à 58 ans (diminution de l’âge car on ne pourra pas accepter tous les cas en réanimation, dans le cas où le scoring pronostic -type Apache ou autre- ne sera pas favorable).

Nos autorités sanitaires accélèrent l’effort au niveau national : plus de 9 000 lits (voire bientôt 14k)  en réanimation sont disponibles aujourd’hui contre 5 000 au début de la crise. 

Je vous propose le graphique explicite et visuel  (nous avons eu un bug informatique hier !) sur l’état :  charge/capacité  en France

Un bémol, car il faut raisonner au niveau local et en charge/capacité : nous avons 2 épicentres déjà à un niveau de saturation maximal : Ile de France et Grand Est. Le tableau suivant permet de bien appréhender la situation en terme de “charge/capacité” régionale à venir (il faudra isolés les lits de réanimation / région pour être précis)  :

– D`ou notre suggestion  depuis 3 jours :il serait préférable de limiter les transferts vers l’Ouest à partir de l’IDF ou du Grand Est, car ils épuisent les équipes (4-5 personnes pour un patient), et créer DÈS MAINTENANT à Paris un PMA réanimation de 1 000 lits. Il faut penser en avance, car, dans une semaine, il ne sera vraisemblablement plus possible de transférer des patients vers d’autres régions.

Ce PMA de 1 000 unités de réanimation peut être unique ou bicéphale (2 x 500 lits) : Hôtel Dieu, Val de Grâce,… 

3.3. Décès : 

– 5 091 personnes sont décédées en milieu hospitalier (+ 588 personnes) et  6 507 décès en comptant les morts en Ehpad. 

– 83% des personnes décédées ont plus de 70 ans. 

3.4. A suivre : 

Trois types de lieux sont à risque majeur de diffusion épidémique :

1. les Ehpad : 17.827 cas confirmés ou possibles. 66% des Ehpad ont déjà signalé un épisode concernant un ou plusieurs cas de Covid-19. Le nombre de cas confirmé en Ehpad et en établissement médico sociaux est d’au moins 17 827 (1416 décès). Comme le montre l’épisode de Mougins, une extrême vigilance est nécessaire pour protéger ces populations.

Je vais demander à Carole de monitorer ces 2 paramètres clés sur cette population extrêmement  fragile, et en souffrance ( tant physique, que morale (isolement !)).

2. les prisons : les cas existent et touchent aussi bien les détenus (promiscuité : 70k détenus pour 60k places) que les surveillants.

3. les lieux de rassemblement religieux (cf les exemples passés en Corée du Sud, Malaisie, Iran, Israël, Colmar) : ces lieux doivent rester fermés dans l’intérêt de tous.

– Noter le cas Israélien : 50% des cas Covid, concentrés sur 10% de la population (les juifs “orthodoxes” avec beaucoup d’enfants et vivant de façon très rapprochés), Dieu étant plus fort que le virus ; .d`ailleurs, le Ministre de la Santé (!!) lui même,  “Ultra Orthodoxe”, est lui même Covid +. Nous allons voir comment la “Start Up Nation” va engendrer, à n’en pas douter, un nombre d’innovations technologique sur le Covid.

4. Vision régionale

Toujours le gradient Est-Ouest avec un épicentre, l’Île de France.

D. Monde & “Géopathologie” (terme que j’ai créé il y a 2 mois, pour montrer les implications multidimensionnelles de cette pathologie).

Avec la contribution de Stéphane, compagnon de la première heure.

Les cas déclarés sont des données peu fiables car très dépendantes de la disposition des tests, mais toute chose étant égales par ailleurs, la tendance est un élément important de la prise de décision.

Comme vous êtes en mode “surinformation”, quelques elements de comprehension :

1. En bref (/ surinformation ..)

– 🌎 L’Occident (Europe et USA) représente 83 % des cas existants, des nouveaux cas et des décès.

– (US)  Les Etats-Unis sont le premier pays touché en termes de cas diagnostiqués (29%)  : 257k cas (dont 40k cas hier) et 6.5 k décès (rappelons que les décès sont généralement décalés a S2-S3).

– (US) L’économie américaine présente  au mois de mars un taux de chômage record à 4,4% avec  plus de 700 000 emplois détruits. Ces situations de précarité, vont accélérer l’épidémie car l’accès au soin est une des composantes de la stratégie “globale” (cf tableau : COVIDSCORE). 

– (IT) Premiers signes de ralentissement en Italie et en Espagne : le nombre de décès journaliers commencent à diminuer depuis quelques jours et il commencerait à y avoir moins de nouveaux cas journaliers  diagnostiques (Italie). Restons prudents et attendons confirmation de cette tendance positive pour tous.

-(CN) En Chine, après 2 mois et demi de confinement strict, les habitants de Wuhan vont enfin être “libérés” dans 4 jours et pourront sortir du Hubei et rejoindre leurs familles. Par mesure de sécurité, ils ne sont pas encore autorisés à voyager à Pékin, où les mesures de précaution restent maximales, même vis-à-vis des autres provinces chinoises (à l’exception de quelques zones frontalières de la capitale).

2. Incidence : 81k nouveaux cas (10% des cas existants)

2.1. INCIDENCE :   81 000 Nouveaux Cas (80k hier, 77k avant hier) 

  Vision chronologique :

Vision géographique  :

Par pays (“Top 10”) : L’Amérique en mode exponentielle 

USA 31k (+6k)

Espagne 7k (-1k)

Allemagne 6k (-1k)

France, Italie 5k

Angleterre 4k (+0k) 

Iran, Turquie  3k

Russie, Brésil, Portugal, Canada, Pays Bas, Belgique : 1k

Par continent : 83% des nouveaux cas sont en Occident

Analytique : l`Italie vers un plateau ? A suivre.

Il semblerait que le ralentissement se confirme en Italie, qui est sur un “plateau” depuis quelques jours.

3. Prévalence : 0,81 Million de cas diagnostiqués en observation

-Temps de doublement autour de 7 jours (stable)

Vision  géographique : 82% des cas actifs en Occident

Top 10 pays :dont ⅓ aux Etats Unis qui deviennent progressivement l’épicentre de l’épidémie.

USA 256k

Italie 85k

Espagne 77k

Allemagne 65k

France 44k

Iran et Angleterre 33k

Noter : bien prendre conscience que ces chiffres sont des baromètres discutables car fonction des tests diagnostics, et ainsi les chiffres de l`Afrique (+/- 1,5 Milliard d’individus) sont probablement bien sous estimes (biais de mesure).

  • Vision “mapping” (John Hopkins Public Health School à Baltimore) : 10 Wuhan en Europe ou aux Etats Unis.

Par continent : avec un temps de doublement autour de 3-4 jours, l’Amérique devrait être l’épicentre la semaine prochaine.

Par pays : nous avons préparé avec Carole Gabay, notre Data Analytic Manager un tableau 

  • De façon plus visuel :

Noter que la pointe de la France est liée à l’inclusion des 884 décès en EHPAD comptabilisés depuis le début et présentés hier.

E. DEMAIN : Veille technologique 

1. Maintenant que notre pays adopte une “approche système” (cf tableau A), je pense que le retard va vite se combler sur les mesures de type “mécaniques” ( masques, tests,..), et que l’accent va être mis sur les outils.

2. En tant que spécialiste en Innovations Sante, j`essaierai de vous fournir avec Anne et Bachir, les meilleures innovations “Covid” que nous pourrions mettre à disposition pour les  professionnels et pour la  population, tant sur le plan :

– biopharmaceutique,  avec différents protocoles en cours  : chloroquine-azithromycine, sérothérapie (résultats encourageant aux USA ), antiviraux, et à terme vaccin (le projet GVN du Professeur Gallo à Baltimore,…).

– pratiques : avec de nombreux outils digitaux (d’ailleurs notre application est en cours et espérons qu’elle vous sera utile d’ici quelques jours !) dont ceux énumerés plus haut.

– C’est la technologie et la connaissance mondiale partagées, qui vont nous permettrent de ne pas avoir un bilan type “Grippe Espagnole” d’il y a 100 ans (environ 150M de décès en 1918-1919 pour une population de 2,5 Milliards d`individus).

Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger…. mais surtout pour protéger les plus vulnérables.


Confiance et solidarité pour ce combat collectif,
Dr Guillaume ZAGURY
Spécialiste en Santé Publique Internationale
Consultant en “Health Innovations”
‍HEC
‍En Chine depuis 2000.

“Toute réussite est collective”, merci à  : 
– toute l’equipe “Back Up”  (Mathieu Bousquet, Carole Gabay, Flavien, Marie, Laetitia, Anne-Sophie,…) ;
– toute l’équipe médicale GVMN (Global Virus Medical Network : Dr Bachir Athmani, Dr Ibrahim Souare, Dr Viateur, Dr Taieb,…) qui permettent à ce projet d’exister, sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour ;
– tous les mécènes financiers (Jerome, Benjamin Denis & B Square, Benoit Rossignol, Arnault Bricout) qui oeuvrent pour des “Actions Citoyennes”.

Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique, n’hésitez pas à me contacter (guillaume@covidminute.com).

Également, même si une partie de l’équipe est basée à Shanghai, n’hésitez pas à venir nous rejoindre, car ce n’est pas le travail qui manque 🙂Pour ceux qui veulent prolonger la lecture avec un complément d’iconographies, sur des social médias occidentaux: