Catégories
ANALYSES

Chloroquine, “Expert contre Expert” : Trump et Covidminute maintiennent leur position.

Chloroquine : pas de quoi en faire une nouvelle “Affaire Dreyfus”, mais notre équipe confirme sa position.

Source : Covexit.com

I. COVID 360° « MINUTE” : graphes et cartes (=> 80% de l’information)

https://lh3.googleusercontent.com/NGXTzFPVn5nt9eaWenGm3rDDygYSqQMiCbXkQS0MkNWFhINXQtgU97p94WXiag3vsBIpz017uuOm8lS_ahN6-xsxF5GGxGE04BtNENyK070tf_uDcJEWL_Hek4N2nMkJPT7oSPgw

I.1 France – Hospitalisations 

À J7 du déconfinement, le nombre de nouveaux cas est toujours à la baisse 

I.2 Vision temps : nous suivons l’Italie avec 10 jours de décalage

I.3 France – Capacité d’absorption d’une potentielle “2ème vague”

https://lh5.googleusercontent.com/YL8NePJHDjpyiqQQWgABxq5sp-08MS9GGycoFW0KcSfqhIldAZFv0zELlkUC07QJCVgOj9RbzO7iNn2WNUlHrUNrA_de9wgdb0DW1M_t8dmudZ5AaO7xt37lU9cdCTO_nfC0q6V6

I.4 Europe : les pays qui ont déconfinés avant nous, n’ont pas subis de seconde vague 

https://lh5.googleusercontent.com/Q9FDtYp8iov8Uxr_478B3T_Z7P-hswIfp_L8VxFsgSdxK8Skl48ZpEHYJ2lCrlLgoF405YV4nu03Fd-n7HnYecHbXNtLF_CBt-_nscPhBKvt82MYVUWnqe9KxSsoKIfYPAq2K76t

I.5 Cartographie de l’épidémie (cas actifs déclarés) : 

Près de 50 « Wuhan » en activité, et 2 foyers à surveiller l’Amérique Latine(population jeune) et la Russie (population plus vieille)

Source : John Hopkins University

I.6 Monde : Le Brésil et l’Amérique Latine en phase épidémique 

I.7 Monde – indicateur de résultat – mortalité / 100k individus : 3 niveaux observés

1.8 Indicateurs de résultats : chiffres évolutifs avec le temps (cf USA)

II. Analyse 360°

II.A Chloroquine : pas de quoi en faire une nouvelle “Affaire Dreyfus”, mais notre équipe confirme sa  position.

II.A.1 Historiquement : une molécule connue depuis 70 ans 

C’est un médicament connu depuis plus de 50 ans (paludisme et pathologies immunitaire type lupus ou polyarthrite rhumatoïde), et par suite plus besoin de réaliser les longues études de mise sur le marché (cinétique, toxicité animale, effets secondaires sur l’homme,…)

II.A.2 Au niveau fondamentale, une double action :

Anti-virale : depuis quelques années son action in vitro et in vivo a été démontré (les études cliniques sont en cours dans le cadre du Covid).

Immuno Modulatrice : or nous savons que dans le cadre du Covid, il y a généralement vers S1 un “orage  cytokinique” qui fait décompenser les patients.C’est cette action qui justifie l’utilisation de cette molécule, pour certains patients lupiques ou présentant une polyarthrite rhumatoïde.D’ailleurs, une équipe APHP, vient de produire des résultats encourageants pour ce type de molécule immuno-régulatrice (Tocilizumab)

II.A.3 Au niveau clinique  : après 2 mois,  classique débat de type “expert contre expert”, sans avoir de preuve irréfutable, dans un sens ou dans l’autre  :
II.A.3.1 Ceux qui s’interrogent :

Etude chinoise publiée hier par le BMJ (British Medical Journal) du Professeur Xie Qing (Hôpital Rui Jin à Shanghai),

  • Evaluation de  150 C+ entre le 11 février et le 20 mars, avec 2  groupes : hydroxychloroquine 1,2g/jr pendant 3 js puis 0,8g après, versus  groupe témoin standard.Les cas modérés recevant 2 semaines de traitement, alors que les cas plus sérieux en recevaient 3 semaines.
  • Résultats – Efficacité clinique : légèrement en faveur du premier groupe avec 85% des patients testés C(-) a J19, versus 81% à J21 pour le groupe témoin.
  • Résultats – effet secondaire (cf risque/bénéfice) : aucun effet secondaire majeur (effet rythmologique de type torsade de pointe) sur les patients chinois; simplement 12% de diarrhée transitoire dans le premier groupe, versus 8% dans le second.
II.A.3.2 Commentaires : “pomme avec des pommes” et experts versus experts
  • dosage plus élevé préconisé par l’équipe Raoult, et pas d’azithromycine ajoutée.
  • selon le site Covexit, plus de 50 références scientifiques viennent à l’appui de l’efficacité de l’hydroxychloroquine, sur la réduction de la durée d’hospitalisation, par exemple.
II.A.3.3 Pour se faire une idée objective, nécessité d’un essai randomisé multicentrique et en double aveugle => se donner plus de  temps…
II.A.4 Au niveau régulation en Occident : 
  • L’essai Européen Discovery, se solde plutôt par  un échec,  du fait que seuls la France et le Luxembourg ont “joué le jeu”.
  • Les instances régulatrices médicales en France et aux USA (FDA), ne le recommandent pas en pratique courante.
  • Discussion sur son efficacité au niveau curatif (stade, dose, temps…), voir préventif (cf plus loin)
II.A.5  Néanmoins, en attendant, 3 éléments objectifs en faveur de  son intérêt dans le Covid :
II.A.5.1  Le Président Américain Trump…

…(normalement bien informé), a annoncé en prendre de façon préventive depuis 2 semaines (cf 2 cas à la Maison Blanche)

II.A.5.2 De très nombreux collègues, à titre individuels, le prendraient en cas de symptomatologie initiale et avec les précautions d’usage (ECG…)
II.A.5.3 De nombreux pays en Europe (Portugal…), et hors Europe (Chine, Russie,Maroc, Turquie…) l’utilisent de façon massive

Et semblent très satisfaits en terme de risque/bénéfice.Utilisation systématique à un stade précoce  de la pathologie, sous-contrôle medical et pour une durée courte.Bien sur, ceci joint aux autres mesures (“barrière”…).

II.A.6. Au total, compte tenu de ces 5 éléments, et vu de l’extérieur, notre équipe de cliniciens  suggèrent :

En tenant compte du risque/ bénéfice de la molécule, et d’un débat d’experts non tranché à l’heure actuelle : “laisser sa chance au produit” avec possibilité de traitement court, à un stade précoce et en milieu médical (+/- télémédecine).

Parallèlement des études cliniques “contradictoires” et multicentriques  doivent continuer, pour être fixé de façon certaine.

Également  une étude rétrospective (cela va vite et s’avère  peu coûteux) en Europe sur des  patients Lupus sous traitement par chloroquine (ce n’est pas la majorité mais nous pouvons en trouver !), et les comparer à un groupe témoin (âge, sexe…).

II.B FRANCE : Les indicateurs sont encourageants  (cf analyse minute)

1/ Bien protéger les personnes fragiles  : âge avant tout (grosso modo :75% de la mortalité) se concentre sur les 70-75+ ans .

France region : evolution “espace-temps”, des indicateurs au vert.

Tous les tableaux et courbes régionales sur le site :  https://covidminute.com/les-dossiers-thematiques

II.C EUROPE

Un gradient Est-Ouest historique 

Déconfinement : 3 types de pays 

II.D MONDE : L’Amérique, la Russie et le Moyen Orient en phase épidémique  ; stabilisation en Europe

Avec la contribution du Dr Bachir Athmani, de Stéphane, et Carole Gabay, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

II.D.1 Prévalence : 2,6 millions de cas actifs confirmés en observation
II.D.1.1 Vision temps :
  • Vision historiques : cas historiques : Plus de 4,5 millions de cas déclarés ( et plus de 300 k décès déplorés)
 Source : John Hopkins 
II.D.1.2Vision Espace : Les Amériques en phase épidémique 
  • Monde : cf « analyse minute »
  • Continent : Amérique (54%) – EUR (21%) – Russie (10%)  – Moyen Orient 
  • Top 10 pays 

Etats-Unis 1,10 M (hier 1,09 M)

Russie 218k (hier 212k)

Royaume Uni 200k ? (hier 199k ?)

Brésil 137k (hier 131k)

France 90k (hier 91k)

Italie  67k (hier 68k)

Pérou 62k (hier 61k)

Inde 58k (hier 56k) 

Espagne 54k (hier 54k)

Pays-Bas 37k ? (hier 38k ?)

Turquie 35k (hier 35k)

II.D.2 Incidence : 86 000 nouveaux cas détectés hier

Chronologie : vision temps 

Par continent : Amérique Latine (27% & probable sous déclaration ) – USA(26%) – Russie (12%) –Moyen Orient (12%) –Europe 

Par pays : cf analyse minute.

Etats-Unis 21k (21k hier)

Brésil 13k (8k hier)

Russie 9k (10k hier)

Inde 5k (5k hier)

Royaume-Uni 3k (4k hier)

Pérou 3k (4k hier)

Arabie Saoudite 3k (3k hier)

Pakistan, Iran, Qatar, Koweït, Emirats Arabes Unis, Bangladesh, Biélorussie, Turquie, Italie, Allemagne, Afrique du Sud, Canada, Mexique, Colombie, Chili, Égypte : 1 à 2k

III. Un virus difficilement prévisible : tableau “temps-espace”

Vous retrouvez de multiples datas sur le site : www.covidminute.com dans la rubrique ressources.

DEMAIN : a venir 

  • Le Brésil : en phase épidémique
  • Les masques : la clé de la réussite 
  • Sociologie pays : expliquant les notes du CovidScore 
  • Comprendre la réussite du Japon

Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se

protéger et “réflexe 4M” (Mains-Masques-Mètre-…Minute) pour les personnes fragiles… mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

Confiance et solidarité pour ce combat collectif

Dr Guillaume ZAGURY

● “Toute réussite est collective”, merci à : 

o Toute l’équipe “Médicale” de type “GCMN” (Global Covid Medical Network) : Dr Bachir Athmani, Dr Marc Abecassis, Dr Mohamed Fadel,Dr Emily Kara, Dr Jean Michel Serfaty, Dr Ibrahim Souare, Dr Jonathan Taieb …) qui permettent à ce projet d’exister,

o Toute l’équipe data analysis et informatique : Carole Gabay (“Data Analysis Expert”), Richard Coffre (webmaster d’exception), Flavien Palero (digital manager), Mathieu Bouquet (pour sa contribution passée)

o Toute l’équipe “Communication” (Flavien Palero, Laetitia, Marie, Alison…) : sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.

o Tous les Mécènes financiers historiques (Jérôme, Benjamin Denis & la Société de Consulting B Square, Benoit Rossignol, Arnaud Bricout & TAG Advisory et Gilles Langourieux, Sabrina Rocca…) qui œuvrent pour des “Actions Citoyennes”

o Egalement nous remercions la Fondation Paul Bennetot, sous égide de la Fondation de l’Avenir

● Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement

informatique (tous les autres sont bénévoles depuis 88 jours !), n’hésitez pas à me contacter (guillaumez888@hotmail.com).

● Également, notre équipe même si pour partie basée à Shanghai, sera ravie de vous accueillir

3 réponses sur « Chloroquine, “Expert contre Expert” : Trump et Covidminute maintiennent leur position. »

Bonjour
J’aimerai bien trouver des statistiques, une jolie courbe, sur l’évolution du nombre des entrées en réanimation en France. Seul ceci peut démontrer vraiment que l’épidémie, la dangeurosité du virus est en décru. Et non pas du nombre total de personnes en réanimation qui ne reflète pas la situation actuelle mais la situation d’il y a plusieurs semaines.
Merci

Bonjour,

C’est une très bonne suggestion! … On y travaille 😉 En attendant, vous pouvez consulter nos graphiques avec les données des admissions en réanimation à plusieurs endroits. Je vous invite à consulter les PDF dans https://covidminute.com/les-dossiers-thematiques qui sont remis à jour quotidiennement.
A très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.