Dr G. Zagury : « Covid Flash » du 29/09/2020

En direct de Shanghai (& avec Covidminute)…

L’actualité nous rattrape, et j’ai été ainsi sollicité, par des lecteurs en métropole et en Chine, pour essayer de « redonner du sens » aux informations « Covid », comme nous essayons de le faire quotidiennement depuis le 28 janvier.

🇫🇷 France : tableau de bord

Équation aux dimensions au niveau national  : avoir en tête les « chiffres maximum » observés durant le pic d’avril :

  • Hospitalisations (+4281) /  Versus +54 aujourd’hui
  • Réanimation C+ (+771) /  Versus +36 aujourd’hui
  • Décès C+ (+605 à l’Hôpital) /  Versus +81 aujourd’hui

🇫🇷 France : gestion locale

Le virus circule en France et dans les DOM, et une phase épidémique est observée selon les régions (IDF, Nord, …)

Source : Santé Publique France

Pour comprendre la situation en France il faut savoir raisonner sur l`enjeu = les lits de réanimation en terme de charge/capacité (tout en connaissant la cinétique décalée de +/- 5 jrs, par rapport aux C+ symptomatiques )  

« Gouverner c`est prévoir » , et on comprend mieux pourquoi le Gouvernement est inquiet au niveau de notre Système de Santé, qui a sauvé la mise de justesse, en avril dernier : 5 principales interrogations:

  1. Augmentation des C (+) en cours (cf. taux de positivité,…), avec son corollaire sur la tension probable hospitalière, dans les jours à venir.
  2. Augmentation probable des C(-) à venir en réanimation, suite aux décompensations organiques des viroses de l`automne-hiver (grippes, gastro-entérites,…)
  3. Contrairement à l`Allemagne (20.000 lits de réanimation), le Système de Santé Français (autrefois considéré comme un des meilleurs du Monde…), n`a pas la capacité d`absorption d`un nouveau  flux massif (5000 lits de base +/- possibilité de monter à 12.000 lits, « en poussant les murs »). Ce constat était déjà préalable en pré-Covid, et force est de reconnaitre que la dynamique du gouvernement actuel est de changer cet état des lieux.
  4. Dotation régionale à géométrie variable (charge/capacité)  : ainsi certains patients de réanimation du Sud de la France, seraient déjà transférés en IDF (à confirmer)
  5. Au niveau Européen : la France fait partie des pays dont les indicateurs interrogent nos collègues (cf annexe 5)

Par suite, tout dépend de l`évolution, et de l`efficacité des mesures préventives pour « aplanir au maximum » la courbe (acte 2 – rouge), et ainsi pouvoir « vivre avec » (en attendant un vaccin ?).

Ce qui inquiète les autorités actuellement, est l`indicateur « positivité test » en augmentation (grosso modo sur 100 tests pratiques +/- 7.4% reviennent positifs, versus 6.1% il y a 1 semaine). C`est un débat de spécialiste (fronde interne au corps médical …mais pas encore de manifestations de « masques jaunes »), comme tous les indicateurs « tests dépendants » (nombreux biais : mesure et interprétation), et dans l`immédiat revenons aux « fondamentaux » : l`évolution des H+ et des lits de réanimation.

D`où l`intérêt d`éduquer la population avec des outils pédagogiques citoyens et simples , comme celui que nous présentons avec mon collègue le Dr Athmani (cf. plus bas), et ainsi de tout faire, pour éviter un reconfinement (cf. : 116% de dette publique prévue en fin d`année).

Au niveau régional  : il faut raisonner patients C(+) ET patients C(-) en réanimation, pour comprendre l`enjeu (saturation des services). Noter que certains chiffres sont difficiles à obtenir en temps réel.

Notons que les réanimations en Guadeloupe et en Occitanie sont pleines à 100% (cf. annexe)

Entre le risque sanitaire (& ses mesures liberticides) et le risque économique (il faut accompagner socialement certaines mesures si elles doivent être prises en dernier recours, suite aux chiffres  épidémiologiques….), le choix est extrêmement complexe (encore trop tôt, pour avoir toutes les données chiffrées « validées » sur l`impact de certaines mesures !), et n`est pas nouveau, ni dans le temps, ni dans l`espace. Comme le disait le Gouverneur de Hong Kong en 2003 pendant la crise du  Sars : « Nous mourrons de mort économique, avant de mourir de mort biologique… ». L`idéal est au respect des mesures préventives, tant pour les populations vulnérables (+/- 20M en France), que pour la population générale.

⚠️ Pour aller plus loin :

🇪🇺 Europe : « Baromètre pays »

Un gradient Nord Sud observé

En terme de comparaisons « homogènes », n`oublions pas que nous devons raisonner à 4 niveaux : Local (département)- Régional – National – Européen (noter sur le tableau 5 : nous avons fait figurer la moyenne Européenne en horizontale).

7 pays sont actuellement « sensibles » en Europe : Espagne et France  au sud et certains pays de l`Est (Roumanie, République Tchèque, Ukraine, …)

⚠️ Pour aller plus loin :

Tableau 5 « Espace- Temps »

Monde : « World pandemy »

Temps: Une cinétique virale en 5 phases

Avoir les quelques chiffres clés en tête : 5k décès/jr et +/- 300k nouveaux C+ officiellement déclarés (attention à tout ce qui est « test dépendant » en terme de mesure et interprétation).

Noter la volatilité des chiffres durant le WE, et nous verrons demain, si les chiffres sont exacts sur les 3 principaux pays (cf 4.2) se confirment (annexe 7 également).

Espace : L`Inde prend le relais des Amériques

⚠️ Pour aller plus loin :

6/ Cinétique des décès pour les principaux pays en phase épidémique

« Out of the box » (weekly zoom)

Un outil pédagogique …qui a le mérite d`exister.

Nous proposons un outil pédagogique pour la prévention individuelle citoyenne : possibilité d`évoluer dans des lieux a risque,… à condition d`un  comportement individuel adapté et responsable. Il faut également tenir compte des données épidémiologiques en cours ou à venir (cf. Israël se reconfinant avant le début de 3 fêtes religieuses majeures).

Noter que l`aspect « scientifique » peut être encore discutable (comme pour les masques en France initialement !), et nous nous basons sur notre expérience (preuve de niveau 1 :-))… En effet, le temps de mettre en place des outils de mesure d`impact est long (encore peu d`article scientifique mesurant de façon exacte et quantifiée  les risques), mais cela se fera dans les mois à venir…

Géopathologie : « l’ARN viral exprime l’ADN culturel des Sociétés »

Leadership technologique mondial : Le petit livre rouge a rosi ?

💢 Je vous donne RDV demain, pour finaliser ce chapitre.

Pour aller plus loin : retrouvez tous jours dans la section Ressources l’ensemble des graphiques et tableaux  https://covidminute.com/les-dossiers-thematiques et dans Covid Flow.


A l’heure des « autoroutes de l’information », relayées par les réseaux sociaux, notre objectif est ainsi de « revenir aux fondamentaux » : faire émerger quotidiennement 5-6 « signaux forts », factuels plus qu’émotionnels, dans le « bruit » environnant , et ainsi rassurer le plus grand nombre, face à une pandémie toujours évolutive.

« Toute réussite est collective », et ainsi merci à nos équipes ( Dr Bachir Athmani, Carole Gabay, Richard Coffre, …), ainsi qu’à nos mécènes, et bien sur a la Fondation Paul Bennetot/Groupe Matmut ;


Protégeons les plus fragiles avec une attitude « citoyenne »

  • 3M pour la population générale (70%)
  • 4M pour les populations à risque et les plus exposés (30%)

Dr Guillaume ZAGURY,
Spécialiste en Santé Publique Internationale
HEC
En Chine depuis 2000.

Lisez les archives de Covid Flash