Dr G. Zagury : « 6 minutes Covid » du 07/10/2020

En direct de Shanghai (depuis le 28/01)…

🧭  60’’ SyntheseTake Home Message »)

💢Au niveau national, évolution actuelle observée(cf. % lits de réanimation C+) suite aux mesures préventives : avancée plutôt linéaire (« marée »), qu’exponentielle (« tsunami »)

💢💢Au niveau local : certains départements sont en potentielle turbulence (Guadeloupe, Martinique, Seine Saint Denis, Bouche du Rhône, Paris,…)

💢💢💢Au niveau Européen : diffusion virale entrainant des mesures en amont , dans de nombreux États (Italie, Allemagne, UK,…)

💢💢💢💢 Au niveau Monde : l’épicentre est maintenant en Inde et les Amériques

(USA, Bresil) présentent à priori une tendance positive, qui demandera à être confirmée ces jours ci.

💢💢💢💢💢 En attendant un fort possible vaccin (validation dans les mois à venir et commercialisation début 2021) : « Vivre avec et sans reconfinement », en étant sanitaire sans être militaire ( acceptabilité sociale ++) 

💢💢💢💢💢💢 3 éléments en parallèle à anticiper  :

1 Protection des terrains fragiles  ✅

2 Des structures de santé en anticipant  des flux tendus (à préparer !) : les lits de soins intensifs sont notre « maillon faible » dans les pays du Sud de l`Europe (3 semaines de séjours en réanimation en moyenne).

3 Respect des 2 principales  types de mesures: individuelles (gestes barrières : « 3M » ✅) et collectifs (« 3T » : tracking digital  et isolement sont à améliorer )

💢💢💢💢💢💢💢 Surtout maintenir un moral gagnant, essentiel à la “Santé Mentale” du Pays (plus de 98% de survie).

🚀  6 ` Minutes Flash : Anticiper une Marée plus qu’un Tsunami

🇫🇷 France : tableau de bord

Équation aux dimensions au niveau national  : avoir en tête les « chiffres maximum » observés durant le pic d’avril (= Système de Santé 100% C+, ce qui ne peut plus être le cas)  :

  • Hospitalisations C+ non ICU  (32.131) /  versus 5972 aujourd’hui
  • Réanimation C+ (7632) / versus 1415 aujourd’hui
  • Décès C+ (+ 605 a l’Hôpital) / versus + 66  aujourd’hui

🇫🇷 France : gestion locale

Source : Santé Publique France

Pour comprendre la situation en France il faut revenir sur les fondamentaux= les lits de réanimation, (avec déjà en pré Covid des tensions en automne-hiver).

💢Au niveau national : une marée (linéaire) et non un tsunami (exponentiel)

Une croissance lente (+/- 1% jour), permise par la protection des gens fragiles, et par les mesures de prévention : soyons positifs, de très nombreuses vies ont déjà été épargnées.

N`oublions pas que dans cette pathologie, un patient immobilise un lit de soins intensif pendant environ 3 semaines (très long / autres pathologies habituelles !) et ce qui explique pourquoi nous pouvons être très rapidement saturé (comme de nombreux pays d`Europe du Sud).

💢💢Disparités  au niveau régional et départemental  : être sanitaire sans être militaire ( acceptabilité sociale ++)

La transparence épidémiologique doit être partagée (seuil des 30% et tendances évolutives sur plusieurs jours…), pour faire adhérer la population.

Au niveau départemental, en termes de charge/capacité, certaines réanimations sont déjà saturées (Guadeloupe 145%), et certaines pourraient être en turbulence (Martinique 79% – Seine Saint Denis 65%- Bouche du Rhône 64%- Paris 54

⚠️ Pour aller plus loin :

🇪🇺 Europe : « Baromètre pays »

Un gradient Nord Sud observé, suivons l’Allemagne et l’Italie

En termes de comparaisons « homogènes », n’oublions pas que nous devons raisonner à 4 niveaux : local (département) – régional – national – européen.

Notons que les seuils de positivité des tests sont parfois à géométrie variable, selon les pays, et par suite nous avons choisi l’indicateur % de positivité qui annule cet « effet mesure».

La situation en Espagne s`améliore suite a des mesures drastiques localisées, mais diffusion progressive au Royaume Uni, en  Italie

⚠️ Pour aller plus loin :

Tableau 5 « Espace- Temps »

Monde : « World pandemy »

Temps: Une cinétique virale en 5 phases

Avoir les quelques chiffres clés en tête : 5k décès/jr et +/- 300k nouveaux C+ officiellement déclarés (attention à tout ce qui est « test dépendant » en termes de mesure et interprétation).

Difficulté d’anticiper la cinétique de cette pathologie sur le court-moyen terme…

Espace : L’Inde prend le relais des Amériques … (tendance à l’amélioration à confirmer)

Pour les USA et le Brésil, il semble que la situation s’améliore mais très progressivement (cf. annexe 6) avec chiffres autour de 500 deces/jr depuis 8 jours (tendance ?), alors qu`auparavant nous étions plutôt autour des 1000 deces/jr.

Attention aux chiffres : report du WE, et tout ce qui est « test dépendant » (quantitatif et qualitatif) pour valider une tendance.

⚠️ Pour aller plus loin :

6/ Cinétique des décès pour les principaux pays en phase épidémique

« Out of the box » (weekly zoom)

So what ? … s’adapter plus que fermer

« Gouverner, c’est prévoir »  (2/2)

=>  Anticiper le mois prochain (en espérant bien sur que la tendance sera inversée !)

=> Essayer de ne pas subir

« Prendre une longueur d`avance » sur la maladie (penser non pas maintenant mais à la mi novembre !), et anticiper avec des Hôpitaux C+ dédiés (& avec une réserve de lits en réanimation)

Pour nous, il faut laisser les Hôpitaux avec leur « flow » de patients habituels, et créer dans certaines régions, ce type de structure.

L`exemple de Wuhan (+/- équivalent de l`IDF en termes de population…) est significatif : outre le confinement, la dynamique épidémiologique a basculé le jour (mi février) où les patients ont été regroupés dans les 2 Hôpitaux de 1000 lits (grosso modo = Georges Pompidou ou La Pitié, construit de rien en 3 semaines !), totalement dédiés à la prise en charge des C(+).

En France, nous avons déjà la chance d`avoir ce type d`infrastructure, qu`il faudrait adapté au niveau régional (type Val de Grace ou autre en IDF) en fonction des risques épidémiologiques.

Bien sûr, cela pose des problèmes, en termes de ressources (cf « temps de guerre »)  :

> Humaines avant tout = > équipes médicales à mobiliser cf médecins militaire, réservistes, retraites,…cf paramédicaux …

> Equipement => Malades C+, ICU, Isolement, Biologie, Imagerie,…

> Statutaire ou administratif : une gestion de type militaire (cf logistique ++) serait source d`efficacité.

> Economique : d`après nous, le coût initial est conséquent, mais ceci ne sera rien par rapport a un possible reconfinenement  d`une zone comme Paris ou l`IDF (pression sanitaire trop forte = ne pas donner sa chance à un patient pour  la 6 ème puissance mondiale ! )

Mieux vaut un effort d`anticipation conséquent, en espérant ne pas avoir à l`utiliser…que de laisser « monter la marée » surtout en saison automne-hiver, et d`ajuster avec des «mesures en retard d`un train » (cf masque, test, tracking, isolement…).

💢 ——–A venir——-

  • France : Etude et suivi régulier de la  séroprévalence local et national  : élément épidémiologique majeur, dont on doit disposer pour des décisions éclairées .
  • Etude Italienne avec % de cas asymptomatique selon âge
  • Géopathologie (« Patho-Geopolitics ») : gestes barrières selon pays, vaccin update, tendance aux USA & Brésil, le cas Israélien, Covid illustrant le leadership technologique (en cours) de la  Chine…

Pour aller plus loin : retrouvez tous jours dans la section Ressources l’ensemble des graphiques et tableaux  https://covidminute.com/les-dossiers-thematiques et dans Covid Flow.


« Toute réussite est collective », et ainsi merci à nos équipes ( Dr Bachir Athmani, Carole Gabay, Richard Coffre, Flavien Palero, Laetitia Bernard-Granger…), ainsi qu’à nos mécènes, et bien sur à la Fondation Paul Bennetot/Groupe Matmut ;


« Vivre avec » en protégeant les plus fragiles avec une attitude « citoyenne »

3M pour la population générale (70%)
4M pour les populations à risque et les plus exposées (30%)
4M pour les lieux à risque d’exposition (cas par cas et bon sens : visiter une église tout seul n’est pas à risque, inversement, risque si place bondée et rituels de « proximité »).

Spécialiste en Sante Publique Internationale (DES)
HEC
Medecin Praticien
Consultant en Innovations Medicales (France, Israel, Chine)
En Chine depuis 20 ans

Lisez les archives de Covid Flash