« Covid Flash » du 27/09/2020

Par le Dr G.Zagury & Covidminute.com

En direct de Shanghai …

L’actualité nous rattrape, et j’ai été ainsi sollicité, par des lecteurs en métropole et en Chine, pour essayer de « redonner du sens » aux informations « Covid ».

A l’heure des « autoroutes de l’information », relayées par les réseaux sociaux, notre objectif est ainsi de « revenir aux fondamentaux » : faire émerger quotidiennement 5-6 « signaux forts », factuels plus qu’émotionnels, dans le « bruit » environnant , et ainsi rassurer le plus grand nombre, face à une pandémie toujours évolutive.

  • « Toute réussite est collective », et ainsi merci à nos équipes ( Dr Bachir Athmani, Carole Gabay, Richard Coffre, …), ainsi qu’à nos mécènes, et bien sur a la Fondation Paul Bennetot/Groupe Matmut ;
  • Vous pouvez faire un don à notre équipe bénévole.

🇫🇷 France : tableau de bord

Équation aux dimensions au niveau national  : avoir en tête les « chiffres maximum » observés durant le pic d’avril :

  • Hospitalisations (+4281) /  Versus +46 aujourd`hui
  • Réanimation C+ (+771) /  Versus +50 aujourd`hui
  • Décès C+ (+605 a l’Hôpital) /  Versus +55 aujourd`hui

🇫🇷 France : gestion locale

Le virus circule en France et dans les DOM, et une phase épidémique est observée selon les régions (IDF, Nord, …)

Hospitalisations (chiffres bruts) / Département : indicateur de premier niveau

Source : Santé Publique France

Pour comprendre la situation en France il faut savoir raisonner sur l`enjeu = les lits de réanimation en terme de  charge/capacité (tout en connaissant la cinétique décalée de +/- 5 jrs, par rapport aux C+ symptomatiques )  :

  • Nous sommes en phase épidémique, dans certains départements : par exemple, en réanimation, dans l`Oise, en une semaine, doublement des cas C+ avec actuellement 20% des lits occupés.
  • Il y a encore « de la marge » sur notre Système de Santé (cf figure), mais tout dépend de l`évolution, et de l`efficacité des mesures préventives : Hospitalisation C+ (+/- 0,5% de plus, mais reporting du WE => à confirmer), et  réanimation ( + 1 % de plus, mais reporting du WE => à confirmer), pour une capacité actuelle de 5000 lits (=C(+) plus C(-)). L`objectif est d`aplanir au maximum, la courbe (acte 2 – rouge).
  • Néanmoins, bonne nouvelle, au niveau national, les nouvelles hospitalisations sur 7 jours sont en baisse depuis 2 jours (efficacité des mesures préventives individuelles et/ou  collectives,…), à suivre….

Au niveau local : Notons que les réanimations en Guadeloupe et à la Réunion sont quasi pleines (95%), et que dans le PACA, 40%  des lits de réanimation sont occupés par des patients C+ (chiffres +/- stables depuis 3 jours)..

⚠️ Pour aller plus loin :

🇪🇺 Europe : « Baromètre pays »

Un gradient Nord Sud observé

7 pays sont actuellement « sensible » en Europe : Espagne au sud et certains pays de l`Est (Roumanie, République-Tchèque, Ukraine, …)

– En terme de comparaisons « homogènes », n`oublions pas que nous devons raisonner à 4 niveaux : local (département)- régional – national – européen (noter sur le tableau 5 : nous avons fait  figurer la moyenne Européenne en horizontale).

⚠️ Pour aller plus loin :

Monde : « World pandemy »

Une cinétique virale en 5 phases

Avoir les quelques chiffres clés en tête : 5k décès/jr et +/- 300k nouveaux C+ officiellement déclarés.

Espace : L`Inde prend le relais des Amériques

Notons un possible effet « température » en Afrique du Sud (environ 50% des décès cumules en Afrique – > 10.000)

Au niveau continental, distribution de type 4 x 25% sur le marqueur décès journalier (environ 1.8 k/jr) : Amérique du Nord (USA pour plus de 60%) – Amérique du Sud (Brésil pour environ 50%) – Asie (Inde pour plus de 60%) – Reste du Monde (0.5 k en Europe, 0,2 en Afrique…).

⚠️ Pour aller plus loin :

« Out of the box » (weekly zoom)

 « Vivre avec » pour éviter au maximum un reconfinement (type Israël)  =>  éducation du grand public  => outils pédagogiques => connaissance de  3 types de données.

Hier, notre post, a interrogé (probablement à juste titre) de nombreux lecteurs avertis (ils nous suivent…), et nous tenons à les rassurer :

  • Nous sommes pour plus de 70% du territoire en phase épidemique.
  • L’hôpital tant public que privé (et je pense à tous nos soignants que ce soit en France, en Italie, ou en Chine…) a payé un très cher tribut, durant la phase épidémique, et par suite je me permets d’insister sur le fait qu’il fait partie des lieux les plus exposés, et engendrer une attention particulière sur les gestes barrières (mes 2 mémos : “3M”pour le grand public, et les “4M” pour les soignants ou personnes à risque). Concernant l`aspect risque hospitalier en phase épidémique, je vous renvoie au dernier article du Lancet (Volume 5-septembre 2020), dont une illustration figure ci-dessous.

Nous ne sommes pas là pour faire « peur aux gens », mais pour décrire une réalité objective, et sur laquelle, nous sommes “force de proposition”, d’autant que bien placé en Chine, pour observer des possibles mesures efficaces (dont certaines de bon sens et peu liberticides).

Aujourd’hui nous sommes bien mieux organisés pour protéger les soignants et les patients (test PCR obligatoire avant toute chirurgie, circuits et services dédiés aux patients C+, fermeture administrative des structures de soins dès l’apparition d’ un cluster (cf. cas de certaines  cliniques à Paris).

C’est justement pour éviter le mélange des patients C+ et C-, que nous recommandons la création d’un hôpital dédié aux Covid (par ex : Val de Grâce ou autre en IDF) pour protéger les hôpitaux généraux, et continuer à soigner  les C- (une des raisons majeures de l’explosion épidémique observée à Wuhan en janvier est l’envoi de patients symptomatiques dans les 56 hôpitaux de la ville, contaminant les soignants faiblement protégés à l’époque…).

Concernant le détail de certaines mesures / suggestions  (comme par le passé pour les masques ou l`aspect quantifié exacte est extrêmement difficile à déterminer en terme expérimental – et se fait souvent à posteriori – cf. étude du Professeur Yuen Kwok de l`Université de  Hong Kong est sortie seulement en mai 2020), notre objectif est de « former le grand public » à 3 éléments importants, en phase épidémique :

  • 1/ Les lieux à risque (selon notre expérience : Chine, Corée, France,…) : à l`évidence, des études prospectives viendront affiner ce type de visuel, qui a pour seul mérite d`exister, et d`être possiblement un outil pédagogique visuel évolutif (ne se prévaut pas d`être « scientifique » : mesurer ces types d`exposition est complexe et se fera …mais, avec le temps).
  • 2/ Les comportements  à risque : ainsi, être dans un lieu de culte n`est pas en soi dangereux, cela devient à risque de devenir C+ (et donc diffuser le virus à un entourage fragile), si nous n`observons pas les gestes barrières (cf. début de l`épidémie en Corée à partir d`un rassemblement dans une église, rassemblements familiaux ou amicaux trop conviviaux,…).
  • 3/ Les clusters : généralement espaces clos avec conditions de diffusion virale maximales (température, humidité, ventilation, promiscuité,…). Citons les classiques exemples : bateaux (« Diamond Princess » au Japon/ 135 premiers cas en 5 jours, CDG / 60% des marins C+,….), abattoirs (Allemagne, France…), marchés aux poissons (Pékin, Dalian,….), … Un cluster est groupe de malades atteints de façon concomitante.

💢 En espérant que d`ici la fin de l`année un vaccin efficace sera opérationnel, de façon à décroitre la pression sur nos sociétés. D`ailleurs, nous vous proposerons un tableau de bord des avancées des 6 principaux « candidat-vaccins » , demain ou dans les jours à venir  (avec des informations intéressantes sur le vaccin Sinovac…).

Pour aller plus loin : retrouvez tous jours dans la section Ressources l’ensemble des graphiques et tableaux  https://covidminute.com/les-dossiers-thematiques et dans Covid Flow.

————————————————————————–

Protégeons les plus fragiles avec une attitude « citoyenne »

  • 3M pour la population générale (70%)
  • 4M pour les populations à risque et les plus exposés (30%)

Dr Guillaume ZAGURY,
Spécialiste en Santé Publique Internationale
HEC
En Chine depuis 2000.

Lisez les archives de Covid Flash