Vos questions, nos réponses

Le covid-19 touche-t-il les enfants ?

Les enfants peuvent tout à fait porter le covid-19 mais, dans l’immense majorité des cas, ils ne développent pas ou très peu de symptômes. Cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas contagieux. Les mesures de fermeture des écoles visent d’ailleurs à réduire le « réservoir » du virus, qui peut se diffuser très rapidement chez les enfants du fait de leur forte propension aux contacts physiques en tous genres.

Combien de temps ça va durer ?

Il est impossible de donner une réponse précise à cette question. La découverte de vaccins et leur diffusion massive prendra au minimum plusieurs mois. Dans ce laps de temps, même si le virus est éliminé d’un territoire donné, il est susceptible de ressurgir quelques semaines ou mois après son éradication et de relancer une phase épidémique.

Si le confinement de populations entières est tenable quelques semaines, afin de limiter le nombre de malades et de permettre au système de santé de traiter les cas graves, ce type de mesures n’est pas tenable sur la durée.

Une fois l’épidémie sous contrôle, il est donc nécessaire de maintenir les précautions d’usage à l’échelle individuelle, afin de réduire les risques de contamination et de diffusion du virus.

Quels tests ?

Les tests diagnostics CPR

Il faut faire des tests massivement et d’une façon aléatoire chez les personnes asymptomatiques et les contacts pour les isoler.
Par contre, il faut considérer d’emblée les patients symptomatiques comme des Covid+ les isoler et tester leur contacts.
Tester uniquement les cas symptomatiques n’a aucun intérêt dans une flambée épidémique (risque de faux négatifs chez un malade, etc) : à la différence de l’Allemagne qui a commencé les tests diagnostics massivement dès le début de l’épidémie, le rôle des médecins traitants est primordial pendant cette phase ( pour le diagnostic clinique, traitement,,,)

Pour les tests sérologiques

Ils ont un intérêt aujourd’hui essentiellement pour avoir une cartographie et le taux d’immunité collective dans la population française.
On n’a pas besoin de tester tout le monde mais juste des échantillons représentatifs suffisent et cela aidera probablement dans la décision du déconfinement ( régionalisé, ciblé, etc).