Catégories
ANALYSES

2 BATEAUX, 2 BILANS, ET UN OUTIL ÉPIDÉMIOLOGIQUE IMPORTANT POUR LE DÉCONFINEMENT

Un outil épidémiologiquement important pour le déconfinement.

Nous savons que beaucoup de journalistes et décideurs (“cellules de crise”, ministères,…) lisent cette analyse “servie au petit déjeuner”, et nous nous en réjouissons. Nous vous demandons simplement, quand vous utilisez nos idées ou illustrations, d’avoir l’élémentaire COURTOISIE de nous CITER .

——————————————————————–

Le Docteur Guillaume Zagury, basé à Shanghai spécialiste & consultant en santé publique internationale, commente pour la Communauté au jour le jour l’évolution de l’épidémie depuis plus de 3 mois, et livre en avant première les éléments de compréhension sur son “analyse pays & régions” et des suites prévisibles (expériences du SRAS en 2003 et du Covid-19 en Chine).

Toute une équipe bénévole multidisciplinaire remarquable permet la réalisation de cette analyse qui se veut factuelle et objective (d’ailleurs n’hésitez pas à nous rejoindre : mail ci dessous) : “toute réussite est collective”. Notre nouveau site verra le jour en début de semaine et vous pourrez mettre des visages sur les noms…

—————

A. Nous avons à apprendre de ces 2 épisodes “en situation réelle”

1. Un environnement spécifique : confinement 

  • Potentiels bouillons de culture par la proximité des contacts (transmission par micro gouttelettes aériennes et par le contact manuel)
  • Particulièrement sur le CDG navire de guerre, avec nombreux petits espaces partagés (cabines, réfectoire,…)
  • Différents autres cas similaires  en cours d’évolution sur des porte-avions Américains (Franklin Roosevelt..)

2. Une même exposition au risque pour 2 populations différentes :

  • Diamond Princess : 80% des passagers étaient âgés de plus de 60 ans (cf coût & durée de la croisière).
  • CDG : 80% des passagers étaient âgés de moins de 40 ans (cf militaires en opération)

3. Ce qui est (était)  attendu : modèle Italien (15/4/20 Journal of Epidemiology)

3.1 Réanimation : 5% des patients C+ (ordre de grandeur) sur une population générale (âge, facteurs de risques, …)

.Le taux usuel de référence est autour de 4 à 10% (cf en Chine où tous les cas diagnostiqués C(+) étaient hospitalisés et parmi eux 5% nécessitant une réanimation). Ce schéma produit le 13 février est indicatif (même si les datas chinoises sont souvent contestées à plus ou moins juste titre).

..En France si l’on considère que 20% des patients hospitalisés sont en réanimation (cf : 6000/31k),  mais  qu’une grande majorité des Covid + sont renvoyés chez eux pour observation car asymptomatiques, à mon sens le chiffre de 5% des C+ en réanimation tient la route 

… Nous retiendrons donc ce chiffre de 5% des C(+) hospitalisés en réanimation..

3.2 Mortalité :  

.La récente étude Italienne (15 avril 2020) permet d’avoir un standard sans ambiguïté :

4.Ce que l’on observe :

– 4.1. “Diamond Princess” :  sur une période d’environ 3 semaines

.Nombre de cas observés  (malgré isolement et transfert des patients dans leurs pays d`origine) : 20% 

..Cas en Réanimation : 5,1% des C+  

=> relativement peu compte tenu de l’âge moyen 

=> partiellement expliquée par une sur-représentation des femmes sur ce type de croisière (et nous savons que les hommes sont beaucoup plus enclins à présenter une décompensation que les femmes sur cette pathologie).

… Décès : 2% 

=> relativement faible, compte tenu de l’âge moyen.

=> même explication partielle que pour la réanimation (2.8% pour les hommes et 1,7% pour les femmes  en Chine)

-4.2.   “CDG” : sur une période d’environ 12 jours ( 6 premiers cas le 7 avril)

.Nombre de cas observés  : 50%

..Cas en Réanimation : 0,1% des C+  

… Décès : 0 

5. So what ? Ce que l’on peut en déduire pour le déconfinement :

. Pathologie extrêmement contagieuse (cf cas familiaux …) avec un taux de contagiosité autour de 2-3 individus infectés 

.. Pathologie bénigne dans sa grande majorité des cas chez les populations non à risque (cf militaires aptes) : il serait très surprenant d’avoir un décès sur le CDG, car tous les marins sont “jeunes” chronologiquement et physiologiquement (visite d’aptitude médicale tres selective).

… A suivre sur ce laboratoire test dans les 15 jours à venir  : le nombre de cas ICU, le nombre de décès, le nombre et la vitesse d`immunisation (IgG a S3 après sortie)

….Ces éléments seront extrêmement importants pour la stratégie de déconfinement par zone, âge, terrain medical, profession,….

B. Europe et France J31 : l’effet ciseau se dessine 

1. Une Europe avec un gradient Est Ouest observé en terme de nombre de cas diagnostiqués et de mortalité

Source : John Hopkins University

2. Une Europe du confinement à 3 vitesses :

– Les pays prêts épidémiologiquement et équipés (Danemark, Autriche,Allemagne, …)

– Les pays qui seront possiblement prêts épidémiologiquement d’ici 1 mois et peut-être équipés (Italie, France, Espagne…) 

– Les pays encore en phase épidémique : Royaume-Uni

3 . France J29 – Globalement bonne dynamique : le confinement porte ses fruits 

9ème jour d’affilée où les lits de réanimation enregistrent une légère baisse et stabilisation du bilan entrée/sortie hospitalière : 

-Source : Le Monde

4. La France suit la même dynamique que l’Italie

L’Italie semble toujours disposer de 10 jours “d’avance”, et semble avoir atteint non pas un pic mais un plateau haut (l’occupation des lits de réanimation étant l’indicateur le moins discutable).

5. Au niveau régional : disparités mais tendances similaires

– Hospitalisations : vision géographique (espace) – source Le Monde

– Réanimation : vision dynamique (temps) et geographique (temps)

C. Monde : 1,50 million de cas actifs en 3 mois…le printemps sauvera t-il les Américains ?

Avec la contribution de Mathieu Bouquet et Stéphane, compagnons de la première heure, que je remercie encore pour leur soutien sans faille.

Attention à certains chiffres (nombre de cas, décès,…) extrêmement discutables car variables d’un pays à l’autre (exemple : disponibilité des tests), avec des biais de mesure et donc une sous-déclaration majeure dans certains pays.

1. Prévalence : 1,5 million de cas actifs confirmés en observation

1. Prévalence : 1 523 000 cas actifs confirmés en observation

2. Vision géographique :

Source : John Hopkins University

-Top 10 pays : 600k cas au  Etats Unis ( & 100 k cas en France) en tête en terme de cas actifs (plus que l’ensemble de l’Europe)

Top 10 pays : États-Unis et Royaume-Uni en phase épidémique, Italie, Espagne et France  en phase de stabilisation
 

Etats-Unis 612k (hier 583k) 

France 95k (hier 114k)

Italie  107 (hier 107k)

Espagne 96k (hier 89k)

Royaume-Uni 94k (hier 89k)

Turquie 68k (hier 65k)

Allemagne 54k (hier 56k)

Pays-Bas 27k (hier 26k)

Russie 30k (hier 25k)

Belgique 23k (hier 22k)

Par continent : 80 % des cas diagnostiqués en Occident (à répartition égale entre l’Europe de l’Ouest et les Etats-Unis)

2. Incidence : ralentissement possible… 80% des nouveaux cas en Occident mais attention à 3 nouveaux foyers “émergents” (Brésil, Russie, Inde)

Notons que le nombre de cas diagnostiqués est un indicateur à prendre avec précaution (fonction du nombre  de tests).

– Incidence : 86 000 nouveaux cas détectés hier
– Vision temps :
 – Par continent – 3 foyers : Etats-Unis, Europe et Moyen-Orient

3. Amérique du Nord : Épicentre mondial sur tous les indicateurs : l’épidémie diffuse sur les grands centres urbains; 10 Wuhan en perspective.

Incidence, et prévalence : cf graphe 3.1 & 3.2

– Décès 

– Prévalence régionale : le virus se propage vers l’Ouest

Source : politico

– Mortalité régionale :


Source : politico

D. Demain

Le site www.covidminute.com devrait enfin voir le jour à partir de lundi avec tous nos contenus progressivement à votre disposition


Gardez en tête le “réflexe 3M” (Mains-Masques-Mètre) pour se protéger…. mais surtout pour protéger les plus vulnérables.

‍Confiance et solidarité pour ce combat collectif,
Dr Guillaume ZAGURY
Spécialiste en Santé Publique Internationale
Consultant en “Health Innovations”
‍HEC
‍En Chine depuis 2000.

“Toute réussite est collective”, merci à  : 
– toute l’équipe “Back Up”  (Mathieu Bousquet, Carole Gabay, Flavien, Marie, Laetitia, Anne-Sophie,…) ;
– toute l’équipe médicale GVMN (Global Virus Medical Network : Dr Bachir Athmani, Dr Ibrahim Souare, Dr Viateur, Dr Taieb,…) qui permettent à ce projet d’exister, sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour ;
– tous les mécènes financiers (Jerome, Benjamin Denis & B Square, Benoit Rossignol, Arnault Bricout) qui oeuvrent pour des “Actions Citoyennes”.

Si vous vous sentez l’âme de mécène ou de partenaires pour financer le développement informatique, n’hésitez pas à me contacter (guillaume@covidminute.com).

Également, même si une partie de l’équipe est basée à Shanghai, n’hésitez pas à venir nous rejoindre, car ce n’est pas le travail qui manque 🙂Pour ceux qui veulent prolonger la lecture avec un complément d’iconographies, sur des social médias occidentaux:

Know the latest updates

Powered byMedicilline

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.